Inde : la croissance ralentit au troisième trimestre

La croissance indienne en glissement annuel a subi un ralentissement en raison de la crise mondiale pour s'établir à 5,3% au troisième trimestre de l'année financière (octobre-décembre) contre 8,9% un an plus tôt, selon des chiffres publiés vendredi.

La croissance indienne en glissement annuel a subi un ralentissement en raison de la crise mondiale. Néanmoins, la croissance est encore là et bien là au regard des autres pays de la planète. Au total la croissance a été de 5,3% au troisième trimestre de l'année financière (octobre-décembre) contre 8,9% un an plus tôt, selon des chiffres publiés ce vendredi.

Cette progression du produit intérieur brut (PIB) de la 3e économie asiatique est inférieure à celle du deuxième trimestre (juillet-septembre) qui avait été de 7,6% et aux prévisions de 6% de croissance. La production agricole, qui représente environ 20% du PIB, s'est contractéée de 2,2% alors qu'elle avait crû de 6,9% un an plus tôt tandis que l'industrie manufacturière a connu un recul de 0,2% contre une croissance de 8,6% l'an passé. Le secteur de la construction a enregistré une activité en croissance de 6,7% mais en ralentissement par rapport aux 9% de l'année précédente.

Pour l'année budgétaire qui se termine donc en mars, la croissance économique indienne devrait s'établir à 7,1%, contre 9% l'an passé, soit le chiffre le plus bas depuis six ans. Pour l'année prochaine, le gouvernement table sur une croissance de 7% mais les économistes sont moins optimistes:  ils prévoient une croissance du PIB de 5,5%.

Cette prévision de taux de croissance serait ainsi la plus mauvaise performance depuis 2003 pour la dixième puissance mondiale frappée par la crise économique venue des Etats-Unis et d'Europe. Cela devrait accentuer la pression sur le gouvernement dirigé par le Parti du Congrès du Premier ministre Manmohan Singh, à deux mois des élections législatives.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.