Recul de 7,5% de la production industrielle allemande, du jamais vu depuis 1990

 |   |  235  mots
Le recul très marqué de la production industrielle allemande en janvier tient surtout à la chute de l'activité liée à l'export. En termes d'emplois, cette dégradation devrait se traduire par une explosion du chômage outre-Rhin.

La production industrielle allemande a subi en janvier une chute de 7,5%, du jamais vu depuis la réunification du pays en 1990, en raison de la chute de l'activité destinée à l'export, soulignent les statistiques officielles publiées ce jeudi. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une baisse de 3% et l'estimation la plus basse portait sur un recul de 5%.

La production manufacturière a baissé de 8,4% et l'activité de la construction de 7,8% tandis que la production d'énergie augmentait de 3,2%.

Une dégradation qui augure mal de l'activité dans la première économie européenne en 2009. Le nombre de demandeurs d'emploi pourrait ainsi atteindre 3,7 millions en 2009, prévient une étude de l'Office fédéral du travail publiée ce jeudi. Selon ce document, 430.000 personnes pourraient perdre leur emploi cette année sur la base des hypothèses économiques les plus pessimistes, qui correspondent à une baisse du PIB de 3,5%.

Cette évaluation est nettement plus élevée que la précédente, qui prévoyait 3,3 millions de chômeurs. L'Office fédéral du travail estime que si la baisse du PIB est limitée à 2,75% en 2009, le nombre de chômeurs atteindra 3,6 millions. En février, l' Allemagne comptait 3,3 millions de chômeurs, soit 7,9% de la population active.

Le gouvernement fédéral table sur une contraction de 2,25% du produit intérieur brut (PIB) cette année mais certains économistes évoquent une baisse de 5%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le moteur du système est cassé et il faut le changer ! Et que voît-on ? Des tentatives de dépannage avec des milliards pour faire redémarrer un moteur HS

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :