La Fed va acheter jusqu'à 300 milliards de dollars de bons du Trésor

 |   |  351  mots
La Réserve fédérale a annoncé ce mercredi une série de mesures non conventionnelles, avec notamment le rachat de bons du Trésor à long terme. Elle a par ailleurs opté pour un nouveau statu quo monétaire, conformément aux attentes des marchés.

La Réserve fédérale américaine a annoncé ce mercredi qu'elle allait racheter jusqu'à 300 milliards de dollars de bons du Trésor à long terme dans les six mois à venir. Les marchés spéculaient ces derniers jours sur un éventuel programme de rachat des bons du Trésor, à l'image des mesures annoncées en début de mois par la Banque d'Angleterre, mais ne s'attendaient qu'à une simple déclaration d'intentions.

Avec cette mesure, la Fed souhaite abaisser les taux d'intérêt à long terme pratiqués sur les marchés. Cela devrait ainsi permettre "d'aider à l'amélioration des conditions des marchés du crédit", explique la banque centrale américain dans le communiqué publié à l'issue de la réunion de son Comité de politique monétaire (FOMC) à Washington.

Par ailleurs, la Fed va augmenter son programme de rachats de titres adossés à des actifs immobiliers de 750 milliards de dollars, pour le porter au maximum à 1.250 milliards de dollars. Le but de ce programme de rachat de titres émis par les organismes de refinancement hypothécaires Fannie Mae et Freddie Mac est de faire baisser le coût des emprunts immobiliers pour les ménages.

Enfin, le Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale a maintenu son principal taux directeur dans une marge fluctuation allant de 0 à 0,25%. Cette décision ne faisait aucun doute. En décembre, le FOMC avait laissé entendre qu'il laisserait ce taux à son plus bas historique pour un "certain temps" afin de créer des conditions favorables à la reprise de l'économie américaine.

Depuis, la situation s'est encore dégradée. Le Produit intérieur brut, qui a chuté de 6,2% en rythme annuel au cours des trois derniers mois de 2008, devrait encore chuter d'au moins 5% au premier trimestre, selon les prévisions de nombreux analystes. La reprise est désormais attendue au plus tôt pour le début de 2010, de l'aveu même du président de la Fed, Ben Bernanke, qui s'est engagé début mars à agir par tous les moyens possibles et "aussi longtemps que nécessaire".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En clair, à peu près la même méthode que les faux-monnayeurs.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Prochaines étapes pour la Fed ? Acheter les maisons ? Les actions ? Les bagnoles ? Payer les impôts des américains ? Vive la planche à billets ! Et tant pis pour le dollar...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comme quoi certains tirent les ficelles et dirigent reellement le monde
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
le problème vient des crédits non solvables et la solution c'est ..... relancer le crédit !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Très bonne idée de relancer l'économie par la politique monétaire au lieu des subventions. Le rachat des subprimes permet d'assainir le marché financier international et rétablir la réputation des produits made in USA. A moyen terme, il faut trouver des accords de compensation pour les banques européennes qui ont fait faillite comme les trois banques islandaises. Dans l'immédiat, il faut interdire le découpage du crédit immob. lors de la titrisation et établir la traçabilité pour le crédit immob. via une création d'un notaire de la finance international basé à Luxembourg.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Très bonne idée de relancer l'économie par la politique monétaire au lieu des subventions. Le rachat des subprimes permet d'assainir le marché financier international et rétablir la réputation des produits made in USA. A moyen terme, il faut trouver des accords de compensation pour les banques européennes qui ont fait faillite comme les trois banques islandaises. Dans l'immédiat, il faut interdire le découpage du crédit immob. lors de la titrisation et établir la traçabilité pour le crédit immob. via une création d'un notaire de la finance international basé à Luxembourg.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Très bonne idée de relancer l'économie par la politique monétaire au lieu des subventions. Le rachat des subprimes permet d'assainir le marché financier international et rétablir la réputation des produits made in USA. A moyen terme, il faut trouver des accords de compensation pour les banques européennes qui ont fait faillite comme les trois banques islandaises. Dans l'immédiat, il faut interdire le découpage du crédit immob. lors de la titrisation et établir la traçabilité pour le crédit immob. via une création d'un notaire de la finance international basé à Luxembourg.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'en est fini du $ ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dollar=monnaie de singes

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :