Le pétrole en baisse après la forte hausse des stocks américains

Les réserves américaines de pétrole brut sont au plus haut depuis juillet 1993. Les cours du pétrole sont restés orientés à la baisse après cette publication.

1 mn

Le baril de pétrole est resté orienté à la baisse ce mercredi. Les pertes de la matinée se sont cependant atténuées après la publication de stocks américains en produits pétroliers contrastés. A la clôture du New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" a perdu 1,21 dollar à 52,77 dollars. Sur l'InterContinental Exchange, le Brent de la mer du nord a reculé de 1,75 dollar, à 51,75 dollars le baril.

Les stocks américains en pétrole brut ont grimpé de 3,3 millions de barils la semaine dernière, à 356,6 millions de barils. Ils touchent ainsi leur plus haut niveau de juillet 1993. Les marchés s'attendaient à une hausse moins importante de 1,2 million de barils.

En revanche, les réserves d'essence ont reculé de 1,1 million de barils. Les analystes tablaient sur une baisse de 600.000 barils. Enfin, les stocks en produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont chuté de 1,6 million de barils alors que le consensus escomptait une hausse de 200.000 barils.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Le prix du baril de pétrole a aujourd'hui une double fonction : il sert d'indicateur de reprise de l'activité mais en même temps, dès qu'il augmente, il étouffe la reprise.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.