Japon : chute de la production industrielle et des exportations de voitures

 |  | 377 mots
Lecture 2 min.
L'économie nipponne a subi un recul de 9,4% de sa production industrielle en février, après la chute record de plus de 10% enregistrée en janvier. Les performances médiocres des constructeurs automobiles ont pesé sur la tendance.

Le ministère de l'Economie japonais a publié de nouveaux chiffres économiques inquiétants ce lundi. La production industrielle de l'Archipel a plongé de 9,4% en février par rapport à janvier. Une chute à peine moins importante que le record de 10,2% enregistré pour le premier mois de l'année. Comparée à février 2008, la production industrielle japonaise s'est effondrée de 38,4%.

Selon les chiffres publiés, l'industrie automobile et le secteur des semi-conducteurs ont, une nouvelle fois, plombés les données. Ces deux secteurs font partie des plus touchés par la crise au niveau mondial.

Un sondage du quotidien "Nikkei" révèle que cette nouvelle contre-performance était attendue par les entrepreneurs et les économistes, qui tablaient sur un recul de 9% de la production industrielle en février par rapport à janvier. Il s'agit quand même de la cinquième baisse mensuelle consécutive de cet indicateur, mais d'après le ministère de l'économie, la production industrielle devrait connaître un léger redressement dans les mois à venir, avec notamment rebond de l'ordre de 2,9% en mars, à la faveur d'un retour à des stocks plus rationnels.

Signe de la mauvaise santé du secteur automobile nippon, les exportations de véhicules produits au Japon ont plongé de 63,9% en février par rapport au même mois de 2008, selon  l'association des fabricants de véhicules (Jama). Les Toyota, Honda et autres Nissan n'ont expédié à l'étranger que 212.107 unités, 375.718 de moins qu'en février 2008 qui affichait une hausse de 13% sur un an, pour le 31ème mois d'affilée. "Cela fait cinq mois de suite que les exportations enregistrées sur un mois sont inférieures à celle de la même période un an plus tôt", a souligné ce lundi l'association, disant n'avoir aucune visibilité à court et moyen termes.


La production de véhicules au Japon a pour sa part été réduite de 56,2% en février à 481.396 unités, soit 616.849 de moins qu'un an plus tôt. Le marché intérieur des voitures, bus et camions s'est contracté de 24,3% en février sur un an. Les constructeurs auto nippons souffrent aussi de la chute du marché automobile américain où ils sont très présents et dans une moindre mesure de celle du marché européen.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :