La confiance économique de la zone euro toujours en baisse, malgré des signes de stabilisation

 |   |  235  mots
L'indice de confiance des chefs d'entreprise et des consommateurs, publié ce lundi par la Commission européenne, montre que la confiance dans la zone euro a atteint en mars un nouveau plus bas. En France, ce recul est toutefois resté mesuré et, dans certains secteurs, le moral est même remonté.

La confiance des chefs d'entreprise et des consommateurs de la zone euro a continué à chuter en mars à un nouveau plus bas historique, selon la Commission européenne, mais a baissé à un rythme plus lent qu'au début de l'année, montrant une stabilisation dans certains secteurs malgré la récession.

L'indice publié lundi par la Commission est ressorti à 64,6 points, soit un recul de 0,7 point comparé à février, où elle avait baissé de 1,9 point. Pour l'ensemble de l'UE, la baisse atteint 0,6 point à 60,3 points.

Dans les deux cas, l'indice enregistre pour le quatrième mois consécutif un nouveau plancher depuis la création de l'enquête en janvier 1985. La zone euro n'existe que depuis 1999, mais les données des années précédentes ont été recalculées.

La perte de confiance a concerné en mars surtout les secteurs de l'industrie et des services, tandis que le moral est remonté dans le commerce de détail et s'est stabilisé dans celui de la construction. La confiance des consommateurs est quant à elle resté stable dans l'UE, tandis qu'elle a légèrement reculé dans la zone euro (-1 point).

Parmi les principales économies européennes, l'Italie a connu le recul est le plus marqué (-4,5 points), tandis que la baisse a été plus marginale en France (-1), en Allemagne (-0,8) et au Royaume-Uni (-0,4). La confiance économique s'est en revanche redressée aux Pays-Bas (+1,3) et en Espagne (+0,8).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :