Le pétrole chute sous les 50 dollars

 |   |  287  mots
Le baril de brut perd près de quatre dollars lundi, repassant sous la barre des 50 dollars, en raison d'un retour des craintes sur la demande. Jeudi, les cours avaient frôlé 55 dollars.

Les cours du baril de pétrole sont repassés sous la barre des 50 dollars lundi, poursuivant leur repli entamé vendredi. Les craintes sur le niveau de la demande mondiale ont ressurgi sur les marchés après que plusieurs indicateurs avaient laissé à penser que les plus grosses difficultés étaient passées pour l'économie mondiale. Dans les échanges en Asie, la tendance reste sensiblement la même, malgré une très légère remontée des cours vers les 49 dollars.

A la clôture du New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" a ainsi perdu 3,97 dollars à 48,41 dollars. Sur l'InterContinental Exchange (ICE), le Brent de la mer du nord a reculé de 3,99 dollars, à 47,99 dollars le baril. Jeudi, les cours avaient flirté avec la barre des 55 dollars, avant donc de perdre 5 dollars sur les deux dernières séances. Vers 7h30, le baril de WTI américain est remonté à 48,94 dollars et celui de Brent de la mer du Nord s'échange contre 48,59 dollars.

Alors que les stocks américains de pétrole brut ont touché leur plus haut niveau depuis 1993, les marchés réagissent également au niveau de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Celle-ci demeure supérieure au quota officiel, les baisses de production décidées depuis septembre (4,2 millions de barils par jour au total) n'étant appliquées qu'à 75%, selon le cabinet suisse PetroLogistics.

Autre facteur baissier: le raffermissement du dollar, qui renchérit le coût du baril, libellé en billet vert, pour les investisseurs internationaux, et la décision du Koweït d'augmenter sa production de 300.000 barils par jour, à 3 millions de barils. Elle devrait atteindre 3,5 millions de barils par jour en 2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Depuis que la Chine et l'Inde cesse de pomper le pétrole comme des malades, une vie normale peut de nouveau se poursuivre. A bas la mondialisation ! Vive la régulation sous toutes ses formes : financière, salariale, démographique... La planète est un ensemble régulé et l'homme fait partie de cet ensemble !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
DUR DUR POUR VOUS JE VOUS FAIRE UN PRES SUR MON SALAIRE DE
1100? PAR MOI
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
$ ou ?? Je n'y comprends plus rien; au moins, est-ce que l'essence baisse?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
et à quand un retour à la pompe à moins de 0.60 pour le gazole???!!!!! Et après on nous dit que c'est repercuté à la pompe assez rapidement, ça fait plus de 4 mois que j'attends!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :