Les Américains misent sur le bénévolat en temps de crise

 |   |  142  mots
Un texte de loi prévoit d'élargir la législation sur le bénévolat aux Etats-Unis. Pour le Congrès, il s'agit d'inciter les citoyens à "se rendre utiles" par des "actions civiles nécessaires".

Le bénévolat est une véritable institution aux Etats-Unis, où 93 millions de personnes le pratiquent. A tel point qu'en ces temps économiquement troublés, le Congrès a décidé d'élargir la loi qui l'encadre.

Selon Edward "Ted" Kennedy, sénateur et président de la commission de la Santé du Sénat, "cette législation va permettre à bien plus d'Américains de faire quelque chose pour leur pays afin de relever les défis qui [l']attendent". Le président Barack Obama a annoncé qu'il promulguerait cette nouvelle loi dès son retour d'Europe, où il va assister à la réunion du G20 jeudi.

Le texte adopté par le Congrès prévoit de tripler le dispositif AmeriCorps volunteerism mis en place sous l'administration de Bill Clinton. Le coût de ce projet est estimé à 5,7 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mais bien et sur NOUS ALLONS AVOIR TOUS LES GRAND GROS PATRONS EN BÉNÉVOLAT !!!!!!!!!!!!!
enfin un bon geste de leurs parts ???????????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est la même chose au Canada. Les citoyens se retroussent les manches dans l'intérêt de la collectivité, en temps de prospérité comme en temps de difficultés. Ce qui est sans doute la meilleure attitude à adopter pour surmonter la crise tous ensemble et crée davantage de lien social que tous les dispositifs imaginés par l'état-providence.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Après les nationalisations, le bénévolat. Bientôt ils vont parler français !!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ils devraient aussi tenter de rétablir l'esclavagisme ça coûte encore moins cher, on est dans un monde formidable
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sûr que lorsqu'on assistera demain à la présence d'un patron "voyou" aux côtés de ceux qui se retrouveront à la rue par la faute de quelques uns, alors oui on pourra dire que le monde change et que cette crise apportera un esprit de solidarité plus fort vis à vis des plus faibles ou des plus pauvres...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
et ta soeur pas marquer la poste ....le loyer l eau le gaz va avoir du benevolat pour les payer
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis bénévole, j'aimerais bien défalqué mes frais de mes revenus.Tous les frais engendré par ce bénévola sont à ma charge
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonjour,
Eh oui , et à votre avis qui s'en sortira le plus rapidement !!!
Les américains ou canadiens sont un peu plus patriotes et plein de bon sens que les Français.
Envisager du bénévolat en France, mais vous n'y penser pas. Arreter d'avaoir cette idée ils seront tous dans la rue!!!
Quand nous descendrons de notre tas de fumier (le fameux coq français) , on s'apercevra que tout le monde a avancé ou trouvé des solutions pour résoudre cette p.... de crise et que nous français on en sera encore à manifester et à demander 45 jours de RTT et 7 semaines de vacances. Retirez vos oeillères et regardez ce qui se passe dans le monde , après je pense que nous deviendrons tous un peu plus humbles et plus encluns à trouver des solutions.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et bien voilà! Coût du travail 0. Les Chinois l'ont dans l'os.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Que les syndicats essayent de le proposer aux français puisqu'ils, avec le PS, ne parlent que des américains !!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est bien connu, Microsoft est la société américaine la plus philantrope et Bill Gates a décidé de devenir portier à la maison blanche comme bénévole pour soutenir les USA par patriotisme.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :