Condamnation unanime de l'essai nucléaire nord-coréen et réunion du Conseil de Sécurité

 |   |  519  mots
La communauté internationale a vivement condamné le nouvel essai nucléaire de la Corée du nord ce lundi matin. A la demande du Japon, le Conseil de Sécurité de l'Onu va se réunir dans la soirée.

"Vive préoccupation", "inquiétude", "acte intolérable", les qualificatifs ne manquent pas dans la communauté internationale pour décrire le nouvel essai nucléaire auquel la Corée du nord dit avoir procédé.

Il s'agit du deuxième essai nucléaire souterrain de la dictature marxiste depuis octobre 2006. Un peu après, les autorités nord-coréennes ont également annoncé le tir expérimental d'un missile sol-air de courte portée. Depuis des mois, Pyongyang est entré dans un cycle de négociation à six avec la Corée du sud, le Japon, la Russie, la Chine et les Etats-Unis, pour le convaincre de renoncer à ses ambitions nucléaires. Ce nouvel incident porte un coup très dur aux efforts diplomatiques de ces pays.

A la demande du Japon, l'un des plus proches voisins de la République populaire démocratique de Corée, le Conseil de sécurité de l'Onu, actuellement dirigé par la Russie, va se réunir dans la soirée (heure de Paris) de ce lundi 25 mai. Les autorités nipponnes vont demander des sanctions à l'encontre de la dictature. Le ministre des affaires étrangères japonais, Hirofumi Nakasone, a qualifié ce nouvel essai nucléaire "d'acte intolérable", estimant qu'il constituait une "violation des résolutions du Conseil de Sécurité de l'Onu" et un "défi à l'ensemble de la communauté internationale" qui ne fait qu'"accroître les tensions".

Les Etats-Unis estiment également que la Corée du nord a "défié ouvertement et témérairement" la communauté internationale et que cet essai "ne fera qu'aggraver son isolement". Le président Obama a jugé que le comportement de Pyongyang justifiait 'l'adoption de mesures par la communauté internationale". Le gouvernement sud-coréen s'est aligné sur ses puissants partenaires. Séoul qualifie l'essai nucléaire de "grave menace" pour la paix dans cette région du globe.

Les réactions sont plus retenues en Russie, un pays qui fait également partie des négociateurs pour limiter la prolifération d'armes nucléaires en Corée du nord. Depuis Beyrouth, le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, s'est dit "inquiet" après l'annonce d'un nouvel essai nucléaire. Mais il a insisté sur la "nécessité de revérifier les données" dont disposes les autorités russes. De son côté, le ministère de la Défense russe a bien enregistré une explosion nucléaire souterraine en Corée du Nord d'une puissance de 10 à 20 kilotonnes ce matin.

Plus tardivement, la Chine s'est déclarée "résolument opposée" à l'essai nucléaire nord-coréen. Mais Pékin n'a pas évoqué de nouvelles sanctions.

Le reste de la communauté internationale, Europe en tête, condamne cet essai et réclame une grande fermeté à l'égard de Pyongyang. "La nouvelle d'un tir balistique venue de la Corée du Nord n'est pas une bonne nouvelle et nous condamnons fermement ce tir en attendant d'en savoir plus d'un point de vue technique comme d'un point de vue stratégique", a déclaré Bernard Kouchner, le ministre français des Affaires étrangères, ce lundi matin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A quoi sert de condamner fermement 'pierre_paul_jacques' en conservant les mains dans les poches, le brin d'herbe entre les dents et en disant "Cela ne doit pas arriver"? Sommes nous toujours en cale seche?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les dirigeants Nord Coréens ont été exclus définitivement de la confrérie des "A3I", c'est vous dire qu'ils sont mauvais !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
si monsieur BUSH n'avait pas attaqué l'IRAK sans véritable raison,on n'aurait pas des états comme la corée du nord ou l'iran qui chercherait à développer des armes nucléaires.
et franchement je ne pense pas que dans l'avenir,les dirigeants de ces états soient assez fou pour les utiliser pour agresser un autre état.
c'est seulement à but défensif selon moi.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :