La Californie déclare l'urgence fiscale

Le gouverneur du plus puissant Etat américain, Arnold Schwarzenegger, a fait de la réduction des déficits sa "première" et sa "seule priorité". Les salariés de l'Etat vont devoir 3 jours de congés sans soldes par mois.

La situation budgétaire californienne a conduit Arnold Schwarzenegger a déclaré ce mercredi l'urgence fiscale. Le gouverneur républicain de l'Etat le plus peuplé et le plus puissant sur le plan économique des Etats-Unis n'est pas parvenu à s'entendre avec les Démocrates, majoritaires à l'Assemblée et au Sénat de Californie, sur le budget de l'Etat avant le début de l'année fiscale, ce mercredi 1er juillet. Les deux camps discutent pourtant depuis le mois d'avril pour trouver une solution.

Mais ils divergent toujours sur les remèdes à prendre, alors que les revenus fiscaux pourraient reculer de 20% cette année. Le déficit budgétaire de la Californie, qui représente à elle seule 15% du Produit intérieur brut (PIB) américain, pourrait atteindre 26 milliards de dollars cette année. "Chaque jour le problème se renforce", a expliqué Arnold Schwarzenegger au cours d'une conférence de presse. "Résoudre l'ensemble du déficit est ma première et ma seule priorité."

Les Démocrates souhaitent une baisse des dépenses moins importantes que celle proposée par le gouverneur californien, suggérant de compenser la différence par une augmentation des impôts. En attendant de sortir de l'impasse, les employés de l'Etat de Californie vont être forcés à prendre trois jours de congés sans soldes par mois.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Bien vu. 3 jours de congés sans solde, ça va les motiver. Ils vont regretter de ne pas être rentier.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Depuis un demi-siècle, tout part de Californie:le Rock and Roll, le mouvement hippie, la révolution conservatrice de Reagan, les technologies de l'information (Silicon Valley), et maintenant la banqueroute généralisée...A suivre de près!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Titre mal choisi. "Fiscal emergency" se traduit non par "urgence fiscale", mais par "état d'urgence budgétaire". Aux Etats-Unis, la politique fiscale se dit "tax policy". De même "l'année fiscale" est "l'exercice budgétaire". L'article traite bien ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Après avoir craqué un fric monstre depuis 2006 en cadeaux fiscaux, Governator vient couiner que la Californie est au bord de la bankrupcy. Renvoyez-le dans ses studios. Hasta la vista, Schwarzy !

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
enfin un docteur qui s'attaque à la cause à quand un homme Politique français (pas un politicien qui pense à la prochaine élection) qui propose de travailler une semaine sans salaire pour notre état de santé financier, bien plus mauvais que les Etats...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
waouh

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Et qui va se taper le boulot supplémentaire pendant que les autres seront en congé sans solde ?? Cà va pas être triste aux guichets des administration US !!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Pendant ses trois jours, ils pourront allez faire les parcs des richous pour pouvoir arrondir les fins de mois

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Ils n'ont qu'a lancer un emprunt comme Sarko. Pfff... Il faut tout leur dire à ces Yankees.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Trois jours non rémunérés par mois, cela correspond à une perte de revenu de 10% (3/30) et même de 14% si on calcule en jours ouvrés. Il est certain que cette décision va brutalement mettre de nombreux ménages de fonctionnaires en difficulté, car il ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.