Etats-Unis : inscriptions au chômage en baisse, inquiétudes sur l'activité industrielle

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué nettement plus qu'attendu aux Etats-Unis la semaine dernière pour tomber à leur niveau le plus bas depuis janvier, a annoncé ce jeudi le département du Travail. L'indice d'activité industrielle de la Fed de Philadelphie pour juillet est ressorti plus mauvais qu'attendu.

Lors de la semaine au 11 juillet, les inscriptions au chômage sont tombées à 522.000 contre 569.000 (révisé) la semaine précédente, alors que les économistes attendaient en moyenne 565.000. Les inscriptions de la semaine au 4 juillet ont été révisées en hausse par rapport à une estimation initiale de 565.000. La moyenne mobile sur quatre semaines s'établit à 584.500 contre 607.000 (révisé) la semaine précédente.

Le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités est ressorti en baisse à 6,273 millions lors de la semaine close le 4 juillet (dernière semaine pour laquelle ces chiffres sont disponibles) contre 6,915 millions la semaine précédente.

Un responsable du département du Travail a déclaré qu'un nombre de suppressions d'emplois nettement inférieur à la norme habituelle dans le secteur automobile et dans d'autres secteurs manufacturiers expliquait à la fois la baisse sensible des inscriptions au chômage la semaine dernière ainsi que le repli important du nombre de chômeurs indemnisés.

Par ailleurs, l'activité industrielle dans la région de Philadelphie s'est détériorée en juillet après s'être nettement améliorée en juin, selon l'indice de la Réserve fédérale de Philadelphie publié jeudi. L'indice "Philly Fed", considéré comme un indicateur avancé de l'activité industrielle de l'ensemble des Etats-Unis, est ressorti à -7,5 contre -2,2 en juin et -22,6 en mai.

Les experts attendaient un indice à -5. Un indice inférieur à zéro atteste d'une contraction de l'activité manufacturière dans la région.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
tu parles d'une bonne surprise! Non sans blague, il n'y a pas 1/2 millions d'inscriptions supplémentaires cette semaine mais....1/2 million . C'est flagrant, la prospérité est de retour! Et puis si on parlait de tous les chômeurs non indemnisés dans...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
La tendance de fond n'a pas bougé, C'est mauvais, très mauvais !

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
nouvelle définition de "amélioration" : "diminution de l'aggravation" - les choses s'améliorent parce qu'elles se détériorent moins vite !!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
D'accord avec Aurel. Pareil en France avec la progression de l'embauche si on lit le titre seul de la Tribune. Or, on y apprend que ce sont des INTENTIONS d'embauches, ce qui est tout à fait différent dans le résultat final. La Tribune craindrait-ell...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
On relate une baisse des chômeurs indémnisés sachant que l'arrêt de l'indemnisation ne signifie pas le retour à l'emploi donc pas pire l'arrêt quasi définitif de la capacité de consommation de ce client dans son économie locale. Alors l'argent que ce...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Ce serait presque risible (mais je ne ris pas quand je pense à ceux qui perdent leur emploi) au vu de l'article sur Tim Geithner qui titre : "Tim Geithner perçoit des signes d'amélioration économique". On se demande bien où est-ce qu'il les voit ? M...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.