Vers une sortie de crise en Californie

 |   |  218  mots
Le gouverneur Arnold Schwarzenegger et le parlementaires californiens se sont enfin entendus sur un accord sur le vote du budget après des négociations longues et difficiles. La Californie, touchée de plein fouet par la crise, doit faire face à un déficit abyssal de plus de 26 milliards de dollars.

Après des mois d'âpres discussions, un accord a enfin été trouvé entre les parlementaires et le gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, pour tenter de remédier au déficit record de 26,3 milliards de dollars du budget de cet Etat, ancien plus riche des Etats-Unis et huitième puissance économique mondiale.

A l'issue d'une journée de pourparlers lundi sur le vote de ce budget, Arnold Schwarzenegger est apparu aux côtés des parlementaires démocrates et républicains au Capitole de Californie pour annoncer qu'un accord avait été trouvé. Si l'on sait encore peu de choses sur les détails de cet accord, le gouverneur a précisé que le budget révisé ne prévoyait pas d'augmentation significative des impôts mais des coupes de 15 milliards de dollars.

Il faut dire qu'un accord était pour le moins urgent face à la gravité de la situation. Frappé de plein fouet par la crise, l'Etat californien avait déjà dû commencer à appliquer des mesures d'urgence, en taillant notamment dans les programmes sociaux et les services publics. L'agence de notation Standard and Poor's avait même placé en juin sous surveillance négative la note de la Californie estimant que faute d'un accord sur le budget, l'Etat aurait été obligé de se déclarer en cessation de paiement.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
on pas faire du cinéma, du muscle et de la gestion!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Accord ou pas, le trou des 26 milliards e'st toujours LA !!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il ne pourra rien faire
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
VIVRE EN CALIFORNIE C'EST VIVRE A CREDIT?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :