Etats-Unis : statistiques décevantes, baisse surprise des ventes de détail

Les Etats-Unis viennent d'enregistrer une série de statistiques décevantes. Les ventes au détail ont diminué de 0,1% en juillet alors que les analystes s'attendaient à une hausse. Les prix à l'importation ont baissé plus que prévu, et les prix à l'exportation ont cédé 0,3% alors que le marché tablait sur une hausse.

Mauvaise surprise aux Etats-Unis, les ventes au détail ont baissé. Elles ont diminué de 0,1% en juillet par rapport à juin, alors que les analystes s'attendaient à une hausse de 0,7%, selon le département du commerce.
En juin, les ventes avaient augmenté de 0,8%.

En glissement annuel, la baisse des ventes au détail atteint 8,3%.
Hors ventes de véhicules, elles s'affichent à 0,6% après un gain de 0,5% en juin. Les ventes d'essence ont diminué de 2,1% en juillet, après un bond de 6,3% le mois précédent. Hors essence, les ventes au détail affichent une hausse de 0,1%.

Cette baisse inattendue des ventes au détail vient confirmer les déclarations de la Fed la veille. En effet, la Réserve fédérale affirmait que l'économie est entrain de se stabiliser, mais la reprise va être longue.

Les prix à l'importation ont, eux, baissé de 0,7% en juillet alors que les analystes s'attendaient à une diminution limitée de 0,4%, selon le département du Travail. C'est leur premier recul depuis six mois. En juin, ils avaient augmenté de 2,6%. Par rapport à juillet 2008, ils accusent une baisse de 19,3%, leur plus fort recul depuis la création de l'indice en 1982. Les prix du pétrole importé ont diminué de 2,8% en juillet, leur premier recul depuis janvier.Les prix des produits importés hors pétrole diminuent de 7,3% sur un an, une diminution sans précédent depuis que cette sous-composante de l'indice existe, soit 1985.

Les prix à l'exportation sont également moins bons que prévu. Ils ont cédé 0,3% en juillet alors le marché tablait sur une hausse de 0,4%. En juin, ils avaient gagné 1%.

Et bonne nouvelle mitigée concernant les stocks d?entreprises. Ils ont baissé de 1,1% en juin aux Etats-Unis. C?est leur dixième mois consécutif de recul. Les analystes prévoyaient une diminution de 0,9%.
Cette réduction des stocks est encourageante pour l?économie américaine car l?ajustement des stocks est une étape obligatoire à la reprise. Mais le rythme de déstockage très élevé signifie que la fin de la crise n?est peut-être pas pour tout de suite et que la reprise risque d?être fragile.
La baisse des stocks a été très forte chez les grossistes à 1,7%, alors qu?elle est de 1% pour les détaillants et 0,8% pour les entreprises industrielles.

Les ventes d?entreprises ont, elles, augmenté. Elles progressent de 0,9% en juin. C?est leur première augmentation depuis juillet 2008. Par rapport à juin 2008, les ventes ont chuté de 18%, précise le département du Commerce.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.