Compétitivité : la Suisse détrône les Etats-Unis, selon le Forum de Davos

Le Forum économique de Davos (WEF, World Economic Forum) souligne la perte de confiance du monde des affaires dans les Etats-Unis en raison de la crise économique et financière.

2 mn

Est-ce parce que le Forum économique de Davos (WEF, World Economic Forum) est basé en Suisse ? Toujours est-il que son célèbre classement mondial de la compétitivité des pays donne pour la première fois cette année la confédération helvétique numéro un, détrônant l'éternel leader, les Etats-Unis, victime de la crise économique et financière.


"Les Etats-Unis ont construit d'importants déséquilibres macroéconomiques ces dernières années. Les déficits budgétaires cumulés ont conduit à des niveaux croissants d'endettement public", souligne le WEF dans son classement de 133 pays réalisé auprès de 13.000 hommes d'affaires entre janvier et mai 2009.

Au chapitre de la stabilité macro-économique, les Etats-Unis perdent même une trentaine de places, passant de la 66ème à la 93ème. L'étude souligne les "dysfonctionnements" des établissements financiers outre-Atlantique mais aussi la perte de confiance dont ont été victimes les experts en "audit et application des normes" comptables.

Pas question pour autant pour le très libéral WEF d'enterrer l'Oncle Sam. "Le pays continue d'être doté de nombreuses caractéristiques structurelles qui rendent son économie extrêmement productive et qui le placent sur une base solide pour surmonter les changements cycliques et les chocs économiques".

La France reste à la seizième place. Entre elle et le duo de tête, on trouve dans l'ordre Singapour, la Suède, le Danemark, la Finlande, l'Allemagne, le Japon, le Canada, les Pays-Bas, Hong-Kong, Taiwan, le Royaume-Uni, la Norvège et l'Australie.

Chez les fameux Bric's (Brésil, Russie, Inde, Chine...), les pays en fort édveloppement,  la Chine passe de la 30ème à la 29ème place, l'Inde de la 50ème à la 49ème place, le Brésil de la 64ème à la 56ème place alors que la Russie dégringole de la 51ème à la 63ème place, très durement touchée par la crise.

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Alors que les positions de la Suisse sont attaquées comme jamais dans le secteur financier, ce classement confirme la myopie, voire l'aveuglement, des dirigeants de Davos.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Russie : depuis quand le FSB (anciennement KGB) prépare-t-il à la gestion des affaires ? Rien d'étonnant à ce que la crise soit mal gérée dans ce pays !!! Et ils ne savent même pas transporter du plutonimum 238 sans en mettre partout !!!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.