Xavier Fontanet, PDG d'Essilor

Le patron du spécialiste de l'optique revient pour la Tribune sur le sommet du G20.

1 mn

(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

"Je trouve que le plus important de tout est que les dirigeants qui représentent plus de 85% du PIB mondial se rencontrent régulièrement; il faut, à mes yeux, faire confiance à leur sagacité et surtout ne pas leur mettre la pression pour sortir des résultats spectaculaires, arrachés sans un profond consentement et donc amenés par la même à ne pas durer.

Ma crainte est évidemment qu'ils créent de nouveaux impôts, ce qui serait un bien triste résultat devant l'histoire".
 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
3/20: on voit ce que ça donne quand il n'y a que les gros qui se concertent, tous pour leur pomme!!! et les autres dans tous ça, qui represente 15 % du pim, mais plus de 50% de la population mondiale?? et faut se reveiller, la création de nouveaux...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Toutes les grosses entreprise ne sont pas raisonnables malheureusement. Beaucoup de groupes sont sortis des clous, même si quelques entreprises sont explicitement citées en exemple par l'un des décideurs Pierre-yves Levy

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.