Grippe A : état d'urgence sanitaire proclamé aux Etats-Unis

 |   |  227  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Barack Obama a proclamé ce samedi l'état d'urgence sanitaire après le décès de plus de 1.000 personnes aux Etats-Unis à cause du virus de la grippe H1N1

Etat d'urgence sanitaire aux Etats-Unis concernant l'épidémie de grippe H1N1, après le décès de plus de 1.000 personnes dans le pays depuis le printemps. La déclaration d'urgence signée ce vendredi soir et qualifie la situation "d'urgence nationale", alors que "la rapide augmentation des cas à travers le pays risque de submerger les services de santé".

L'état d'urgence renforce les capacités des centres médicaux à gérer l'afflux de patients atteints par le virus, en leur permettant de mettre en place des opérations d'urgence sans se conformer à certaines exigences fédérales.

"En identifiant rapidement le virus, en mettant en oeuvre des mesures de santé publique, en informant les professionnels de santé et le public et en mettant au point une vaccination efficace, nous avons pris des mesures énergiques pour réduire l'impact de la pandémie et protéger la santé de nos citoyens", a expliqué Barack Obama, le président américain.

Selon les autorités fédérales, la pandémie de grippe H1N1 a fait plus de 1.000 morts aux Etats-Unis et a nécessité au moins 20.000 hospitalisations depuis son apparition au printemps. Et l'infection par le virus H1N1 continue à se propager: 46 Etats sur 50 ont fait part de nombreux cas, qui se comptent par millions à l'échelle du pays et leur nombre continue à augmenter.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/11/2009 à 12:45 :
avons nous la preuve de tout cela?info ou intox : soyons vigilents sur ce qui est dit : ils veulent quoi? nous faire peur ? nous obliger à nous vacciner pour qu'on y passent aussi: parce que c'est le vaccin qui va tuer pas la grippe!!!attention et surtout n'ayons pas peur: battons nous contre toutes ces conneries!!!
a écrit le 04/11/2009 à 15:28 :
Projet de dépopulation mondial ... La FRance vas si mètre aussi e.. L'Europe vas suivre .. La mise en place du NOM et proche ...

Résistance !!!
a écrit le 26/10/2009 à 20:57 :
pas de craite, les decés des accidents de route, sont plus importants que ceux prevus par cette grippe
a écrit le 26/10/2009 à 8:43 :
la grippe a il faut bien écoulé les vaccins!!!!!!! pas plus de morts que pour la grippe saisonnière ......
a écrit le 25/10/2009 à 21:11 :
Les ricains chercheraient-ils à donner l'exemple aux autres pays ? C'est vrai qu'en matière de connerie humaine, les ricains ont toujours eu une longueur d'avance sur tout le monde !! et quand je parle des ricains, je pense bien sûr aux banquiers et autres gouvernements avides de...de... de connerie quoi !!!
a écrit le 25/10/2009 à 18:43 :
Plus de 1000 morts aux Etats-Unis dus au virus H1N1 sur plusieurs mois soit l'équivalent du nombre de tués sur la route pendant 2 mois pour un pays comme la France qui est 7 fois moins peuplée que les USA ! Plus que jamais, il faudra relativiser.
Vaccination de masse= folie=pots de vins de masse
a écrit le 25/10/2009 à 14:01 :
de quelle grippe A nous parle-t-il ?... de l'agrippa d'aubigné ?... de la grippe Atchoum ? ...ou de la grippe A-ttention les gars ça va chauffer ? Ce doit être de cette dernière qu'il est question,car à cause de la crise qui perdure et des sempiternels travers de certains banquiers,Mr Obama a toutes raisons de craindre un risque de soulèvements populaires .Aussi,en proclamant l'état d'urgence sanitaire,cela devrait permettre de restreindre,ultérieurement,la libre circulation des personnes,les rassemblements etc...
a écrit le 25/10/2009 à 11:28 :
Encore de l'intox pour soutenir l'industrie pharmaceutique.

Combien de personnes sont mortes du Sida, de l'alcoolisme, par arme à feu, d'accident de la route depuis le printemps ?
Faut vraiment relativiser cette "pandémie".

1000 personnes dont ils ne sont même pas sûrs que l'origine du décès est bien le virus ou une autre maladie que la grippe a compliqué.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :