La Norvège ouvre le bal de la hausse des taux en Europe

 |   |  144  mots
L'opulente Norvège est devenue ce mercredi le premier pays d'Europe à relever ses taux d'intérêt depuis la crise économique mondiale, que le pays scandinave a réussi à surmonter sans casse grâce à sa manne pétrolière.

Conformément aux attentes, la banque centrale norvégienne a relevé d'un quart de point ce mercredi son principal taux d'intérêt directeur pour le porter à 1,5%. Il s'agit du premier resserrement de politique monétaire depuis le début de la crise mondiale l'an dernier.

La banque centrale avait réduit sept fois le coût du crédit au cours des douze mois précédents pour le ramener à 1,25%.

Après une brève récession, le pays, qui compte parmi les principaux exportateurs d'hydrocarbures au monde, a renoué avec la croissance au deuxième trimestre.

Avant la Norvège, seuls deux autres pays industrialisés ont relevé leurs taux d'intérêt depuis le début de la crise économique mondiale en septembre 2008, Israël fin août et l'Australie au début du mois, mais aucun Etat du Vieux Continent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/10/2009 à 8:37 :
D'abord la Norvège est quasiment vide,ensuite elle gère trés bien sa manne pétrolière;et pour terminer elle se fout de l'Europe.Elle peut effectivement être en croissance grâce à la bonne consommation de ses administrés.En attendant l'Europe elle, rame avec toutes ses économies différenciées, et ne croîtra pas au mieux avant 2011 voire 2012 et ce dans des proportions extrêmement faibles dans un contexte de chômage durable et récurrent et de déficits(dettes) publics abyssaux.donc exit une hausse des taux sinon on replonge!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :