L'investissement international s'effondre de plus de moitié en 2009, selon l'OCDE

 |   |  258  mots
L'investissement international s'est effondré en 2009 avec une chute attendue de 56% des fusions et acquisitions, baisse la plus marquée depuis 1995, a annoncé ce mardi l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Dans les trente pays de l' OCDE, les fusions et acquisitions transnationales sont en baisse de 60% avec un montant total de 454 milliards de dollars, contre 1.000 milliards en 2008, annonce ce mardi l'OCDE sur la base de données arrêtées fin novembre dernier.

Les grandes économies émergentes ne sont pas épargnées pour autant. Les opérations internationales de fusion et d'acquisition réalisées par les entreprises basées en Afrique du Sud, au Brésil, en Chine, en Inde, en Indonésie et en Russie ont ainsi diminué de 62%, passant de 121 milliards de dollars en 2008 à 46 milliards en 2009. Les opérations à destination de ces mêmes pays devraient accuser cette année une baisse proche de 40%, d'un peu moins de 140 milliards de dollars en 2008 à un peu plus de 80 milliards.

Dans son discours d'ouverture au Forum de l' OCDE , le secrétaire général de l'organisation, Angel Gurria, a invité les gouvernements à intensifier leur action pour promouvoir l'investissement des entreprises. "Dans le contexte d'une économie mondiale fragile et d'un net repli de l'activité d'investissement international, qui s'étend à présent aux économies émergentes, les responsables de la politique à l'égard de l'investissement ne peuvent rester inactifs", selon lui. "Le protectionnisme dans le domaine de l'investissement met gravement en danger la reprise en réduisant davantage les flux d'investissement internationaux au moment même où ils sont le plus nécessaires".

Les estimations les plus récentes montrent qu'au total, l'investissement direct étranger dans les trente pays de l' OCDE tombera à 600 milliards de dollars en 2009, contre 1.020 milliards en 2008.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :