Chili : le candidat de la droite nettement en tête au premier tour

 |   |  236  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Sebastian Pinera, le candidat de la droite chilienne, arrive très nettement en tête du premier tour de l'élection présidentielle au Chili, bénéficiant des divisions de la gauche.

Sebastian Pinera, le candidat de la droite chilienne, est arrivé nettement en tête du premier tour de l'élection présidentielle dimanche mais un second tour sera nécessaire face au candidat de la coalition de centre gauche, Eduardo Frei, selon des estimations portant sur près de 98% des bureaux de vote. Pinera obtient un peu plus de 44% des voix contre 29,6% pour Frei.

En 2005, Sebastian Pinera (milliardaire de 60 ans, diplômé de Harvard, possèdant une part majoritaire dans la compagnie aérienne LAN, l'une des plus grandes d'Amérique latine, des parts dans un club de football et des intérêts dans une chaîne de télévision) avait été battu par la socialiste Michelle Bachelet. La présidente chilienne ne pouvait briguer un second mandat d'affilée, son ancien challenger a donc bénéficié cette année des divisions de la gauche.

L'inconnue du second tour réside dans le comportement des électeurs de Marco Enriquez-Ominami, fils d'un révolutionnaire de gauche assassiné par la junte de Pinochet, qui se présentait sous les couleurs de la "gauche progressiste" et a obtenu 19% des suffrages. Une victoire de Sebastian Pinera irait à contre-courant de la domination de la gauche en Amérique du Sud. La droite chilienne n'a pas remporté une seule élection depuis cinquante ans au Chili. Augusto Pinochet, lui, s'était emparé du pouvoir à la faveur du coup d'Etat de 1973.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :