Etats-Unis : la réforme de la santé en passe d'être adoptée au Sénat

 |   |  341  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Après un premier vote favorable dans la nuit de dimanche à lundi, la réforme de la Santé devrait être adoptée au Sénat avant Noël.

Les sénateurs américains sont en passe d'offrir un joli cadeau de Noël à Barack Obama, avec l'adoption prévue cette semaine de la réforme de la couverture maladie aux Etats-Unis, chère au président américain. Le texte a franchi dans la nuit de dimanche à lundi une nouvelle étape avec un vote positif des 60 élus démocrates au Sénat, issue rendu possible par le ralliement tardif du sénateur du Nebraska Ben Nelson.

Ce vote, acquis en pleine nuit, permet d'éviter les manoeuvres d'obstruction ("filibustering") de la part des Républicains qui auraient pu empêcher l'adoption de la loi avant Noël. Deux autres votes de procédure visant à clore définitivement les débats sont prévus mardi et mercredi.  Et le vote définitif pourrait avoir lieu jeudi soir.

"Nous voterons ce texte avant Noël. Ce sera l'un des plus beaux cadeaux de Noël jamais offerts par le Congrès au peuple américain", s'est réjoui le sénateur démocrate Tom Harkin.  Mais si jamais le texte de loi ralliait moins de 60 voix, il serait renvoyé à l'année prochaine, ce qui donnerait du temps aux républicains pour consolider leur contre-attaque.

Lorsque le Sénat aura adopté son propre projet de loi sur la réforme de la santé, il devra fusionner avec celui adopté le 7 novembre par la chambre des Représentants. Pour cela, de délicates négociations s'annoncent. Lorsqu'un texte de compromis aura été trouvé, il devra encore être adopté par les deux chambres du Congrès pour que Barack Obama puisse le signer.

Le projet de loi élaboré par le Sénat prévoit d'étendre la couverture médicale à 30 millions d'Américains qui n'en ont pas encore, d'élargir le champ du programme Medicaid, destiné aux pauvres, ou encore d'interdire aux compagnies d'assurances de refuser un contrat à une personne ayant des antécédents médicaux. Il ne comporte pas de volet public, contrairement au texte adopté par la chambre basse du Parlement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :