Reprise du marché immobilier en Grande-Bretagne

 |   |  210  mots
Les prix des logements ont progressé de 0,4% en décembre au Royaume-Uni, soit une hausse de 5,9% sur un an. Il ne faut cependant pas s'attendre à une reprise sensible du marché immobilier tant que les conditions sur le marché de l'emploi continueront à se détériorer.

Les prix des logements ont augmenté de 0,4% en décembre par rapport au mois précédent au Royaume-Uni, soit une hausse de 5,9% sur un an, selon les chiffres communiqués ce jeudi par la banque spécialisée Nationwide. Bien que les prix soient encore 12,2% inférieurs au pic enregistré en octobre 2007, ils ont regagné 8,9% depuis le plus bas atteint en février 2009.

Le Royaume-Uni avait connu, à l'instar des Etats-Unis, une bulle immobilière qui rendait très peu accessibles les prix des logements notamment dans les grandes agglomérations telles que Londres. La baisse historique des prix ainsi que la détente des conditions d'accès au crédit, favorisée par le maintien de taux directeurs à 0,5% depuis mars dernier, expliquent cette reprise du marché immobilier en Grande-Bretagne.

Il ne faut cependant pas s'attendre à une reprise durable de la demande de logements tant que les conditions sur le marché de l'emploi contiueront à se détériorer, les ménages préférant attendre des signes encourageants dans ce domaine pour se tourner à nouveau vers les banques pour acheter un logement. En effet, selon Martin Gahbauer, économiste en chef de Nationwide, "il est probable qu'on ne rencontrera aucun mouvement important de l'immobilier en 2010, ni à la hausse, ni à la baisse".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :