Angela Merkel confirme les baisses d'impôts

 |   |  238  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La chancelière allemande Angela Merkel a réitéré son engagement de baisser à nouveau les impôts en 2011 malgré les interrogations que suscite cette promesse compte tenu de l'état des finances publiques.

La chancelière allemande Angela Merkel a réitéré, mercredi, son engagement de baisser à nouveau les impôts en 2011 malgré les interrogations que suscite cette promesse compte tenu de l'état des finances publiques.

Dans une interview à paraître jeudi dans le Handelsblatt, la chancelière rappelle que ces baisses d'impôts ont déjà fait l'objet d'un accord l'an dernier lors des discussions sur la formation du nouveau gouvernement.

"Je ne remets pas en cause la réforme fiscale. Conformément à l'accord de coalition, elle sera mise en oeuvre si possible en 2011", explique-t-elle selon une copie de l'interview communiquée à l'avance à la presse.

Plusieurs membres de la formation d'Angela Merkel ont déclaré dans la journée que le gouvernement serait peut-être contraint de repousser les 24 milliards d'euros de réductions d'impôts prévues pour 2011 en raison de la forte sollicitation des finances publiques.

Les libéraux-démocrates du FDP, membres de la coalition au pouvoir, militent avec insistance pour l'application de la mesure mais ces dernières semaines, les interrogations émises par les conservateurs ont eu davantage d'écho.

Angela Merkel n'a pas indiqué quelle serait l'ampleur des réductions d'impôts, précisant que la décision dépendrait du résultat d'un audit fiscal qui sera mené en mai.

"Nous déciderons de la forme de cette réforme fiscale à la lumière de cet audit fiscal", explique-t-elle au journal allemand.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :