Emploi et réforme de la santé à l'agenda 2010 de Barack Obama

Dans son premier discours sur l'état de l'Union après un an de mandat, Barack Obama a dévoilé ses projets pour l'emploi, notamment dans les PME, et incité les parlementaires à voter les réformes, en particulier celle du système de santé.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le président américain Barack Obama a prononcé cette nuit devant le Congrès (Sénat et Chambre des Représentants) son premier discours sur l'état de l'Union après un an de mandat, la tradition voulant qu'il n'y en ait pas avant cette échéance. Il affirmé que l'emploi devait être "la toute première priorité en 2010. Je veux voir un projet de loi consacré à l'emploi sur mon bureau sans délai". Il souhaite un crédit d'impôt pour les entreprises qui embauchent et des exonérations d'impôt pour celles qui investissent.

A ses yeux, le gros des efforts doit s'orienter vers les petites et moyennes entreprises, y compris via un plan de 30 milliards de dollars "remboursés par Wall Street". Le secteur financier a eu d'ailleurs droit à ses critiques. Il a avoué avoir "détesté" devoir mettre en oeuvre le plan de sauvetage des établissements financiers mais en a justifié la nécessité.

Barack Obama avait assuré en préambule que sa confiance "en l'avenir des Etats-Unis" n'avait "jamais été aussi importante qu'aujourd'hui". Mais ayant connu un récent échec électoral qui fragilise le vote futur de ses projets de réforme, notamment au Sénat - la perte historique du siège du Massachusets, celui des Kennedy, y a fait passer les démocrates de 60 à 59 sièges, les privant de la majorité qualifiée qui permet de contourner l'obstruction, dite "flibuste", de l'opposition -, il a incité les parlementaires à ne pas renoncer à approuver ces textes, en particulier celui, très controversé, de la réforme de la sante qui vise à doter des millions d'Américains d'une couverture maladie inexistante aujourd'hui.

Il a aussi promis de mettre fin à la guerre en Irak.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.