Taxes sur les chaussures : la Chine porte plainte contre l'Union européenne

La Chine a porte plainte contre l'Union européenne auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Le motif ? L'UE a prolongé pour quinze mois ses taxes sur les exportations de certaines catégories de chaussures chinoises et vietnamiennes, entachées, pour l'UE, par des pratiques de "dumping".

La Chine a déposé une plainte contre l'Union européenne auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant les taxes européennes imposées sur les exportations chinoises de chaussures en Europe, a-t-on appris ce jeudi de source proche de l'OMC.

L'information a été confirmée par l'OMC qui n'a pas souhaité donner plus de détails.

Motif de la plainte : les gouvernements de l'UE ont entériné en décembre la prolongation pour quinze mois de leurs taxes anti-dumping sur les chaussures à dessus de cuir venant du Vietnam et de Chine, une décision qui a provoqué la colère de Pékin.

Le "dumping" est caractérisé lorsqu'une entreprise exporte un produit à un prix inférieur à celui qu'elle pratique normalement sur son propre marché intérieur. L'OMC ne s'exprime pas directement sur le dumping mais sur la manière dont les gouvernements peuvent ou non réagir au dumping, c'est-à-dire comment ils disciplinent les mesures "anti- dumping".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.