Le vice-président de la Fed a annoncé son départ

 |   |  287  mots
Don Khon a décidé de mettre fin à son mandat qui arrive à échéance le 23 juin sans donner de raison. Il officiait à la Réserve fédérale depuis 1970.

La banque centrale américaine va perdre son très influent vice-président, Don Kohn. Ce dernier, qui a vécu toutes les crises qui ont affecté l'économie mondiale depuis une quarantaine d'années, prévoit de quitter la Fed (la Réserve fédérale) à l'issue de son premier mandat. Il quittera donc ses fonctions le 23 juin prochain. Don Kohn n'a donné les raisons de son départ, ni à la presse, ni dans la lettre qu'il a adressée à  Barack Obama pour lui signifier qu'il ne demanderait pas un second mandat.  Le Président des Etats-Unis devrait le remplacer par un homme proche de l'administration pour mieux contrôler la politique monétaire.

Donald L. Kohn plus couramment appelé Don Kohn est âgé de 67 ans. Il a débuté sa carrière à la Federal Reserve Bank de Kansas City en 1970. Il a gravi les échelons pour devenir l'un des vice-présidents les plus influents de l'histoire de la banque centrale. Avant de devenir membre du conseil d'administration de la Fed en août 2002. Il a notamment été le principal conseiller de politique monétaire quand Alan Greenspan était président de la Fed. (Retrouver son profil sur le site de la Fed).

Ce départ inquiète certains observateurs. Il interveint "au moment où la Fed va avoir plusieurs tâches difficiles à mener"  a par exemple déclaré Zach Pandl, économiste chez Nomura Securities à New York. Selon lui, c'est une  "grande perte" pour la banque centrale américaine.

Quant au président de la Fed, Ben Bernanke, il a déclaré dans un communiqué : "la Réserve fédérale et le pays doit une énorme dette de gratitude à Don Kohn pour ses contributions inestimables".
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :