Etats-Unis : le secteur de la construction résiste mieux que prévu

 |   |  211  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les mises en chantier et les demandes de permis de construire ont reculé moins fortement que redouté par les économistes, alors que les mauvaises conditions climatiques ont perturbé la construction de logements.

Le secteur américain de la construction est reparti à la baisse en février, selon les chiffres publiés ce mardi par le département du Commerce. Mais les mises en chantier et les demandes de permis de construire ont reculé moins fortement que redouté par les économistes, alors que les mauvaises conditions climatiques, notamment dans le nord-est du pays, ont perturbé la construction de logements.

Du coup, les mises en chantier ont chuté de 5,9% en février, tombant à 575.000 unités en rythme annuel. Les économistes misaient sur 570.000 mises en chantier contre les 591.000 annoncées initialement pour le mois de janvier. Ce dernier chiffre a en outre été révisé à la hausse à 611.000 unités.

Les nouveaux permis de construire, censés préfigurer l'évolution de l'activité de la construction, ont reculé de 1,6% en février à 612.000 en rythme annuel. Les analystes escomptaient 610.000, contre 622.000 unités le mois précédent.

Par ailleurs, les prix à l'importation ont baissé de 0,3% en février, dans le sillage d'un repli important des prix du brut et d'autres produits pétroliers. Il s'agit de leur première baisse depuis juillet. Les analystes anticipaient un recul de 0,2%. Les prix à l'exportation ont pour leur part baissé de 0,5% en février, alors que les analystes attendaient une hausse de 0,3%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :