La croissance industrielle ralentit dans la région de New York

 |   |  265  mots
L'indice Empire State, qui mesure l'activité industrielle dans la région de New York, a baissé moins fortement que prévu en mars. De son côté, la production industrielle a augmenté de 0,1% en février.

L'activité manufacturière résiste mieux que prévu dans l'Etat de New York. L'indice Empire State a en effet reculé moins fortement que redouté en mars, à 22,9. Les économistes interrogés par l'agence Reuters misaient de leur côté sur un chiffre de 22, après 24,9 en février.

Il s'agit du huitième mois consécutif de progression de l'activité du secteur industriel dans la région, un indice de zéro marquant en effet la frontière entre une contraction et une croissance de l'activité manufacturière.

Ce recul plus limité qu'attendu s'explique notamment par la hausse de l'emploi, dont le sous-indice a atteint son plus haut niveau depuis octobre 2007, à 12,35 contre 5,56 le mois précédent. L'indice des stocks est en outre repassé au-dessus de zéro, soit en phase de croissance, pour la première fois en plus d'un an, à 4,94.

De son côté, la production industrielle a augmenté de 0,1% en février, une croissance vraisemblablement pénalisée par les intempéries qui ont affecté plusieurs régions du pays, selon la Réserve fédérale. Les économistes tablaient sur une stabilité de la production après une hausse confirmée de 0,9% en janvier.

Par rapport à la même période l'année précédente, la production industrielle a augmenté de 1,7%.

Le taux d'utilisation des capacités de production s'est légèrement amélioré à 72,7%, son niveau le plus haut depuis décembre 2008, contre 72,5% le mois précédent. Ce chiffre est cependant inférieur de 7,9 points de pourcentage à la moyenne constatée entre 1972 et 2009, a précisé la Fed.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :