Elections britanniques : bilan et propositions du Parti travailliste

 |   |  542  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le Premier ministre britannique, Gordon Brown, a fixé mardi au 6 mai la date des élections législatives. Voici quelques-unes des réalisations et des propositions du Parti travailliste, au pouvoir depuis 13 ans.

FINANCE

- Le Labour reste favorable à la structure tricéphale chargée de la régulation du système financier mise sur pied en 1997, à son retour au pouvoir. Le Conseil de stabilité financière comprend le Trésor, l'Autorité des services financiers (FSA) et la Banque d'Angleterre.

- Il propose d'encadrer plus étroitement les traitements et salaires des banquiers, conformément aux décisions prises dans le cadre du G20. Le Parti travailliste souhaite notamment davantage de transparence sur le sujet et propose d'étendre les pouvoirs du FSA en ce qui concerne les contrats qui encouragent la prise de risques.

- Le gouvernement de centre-gauche a imposé une taxe ponctuelle de 50% sur les primes de plus de 25.000 livres versées au cours de l'année fiscale qui s'achève en avril 2010. Elle devrait rapporter 550 millions de livres de recettes.

- Les compagnies exposées à un risque systémique important ont été contraintes de prendre des mesures baptisées "Living Wills" censées les rendre plus sûres pour éviter une nouvelle crise financière.

- Gordon Brown propose une taxe sur les transactions financières dont les recettes alimenteraient un fonds de soutien international en faveur du secteur.

RÉDUCTION DU DÉFICIT BUDGÉTAIRE

- Le déficit budgétaire est évalué à 163 milliards de livres pour 2010, ce qui représente 11,1% du produit intérieur brut (PIB). Le Parti travailliste a l'intention de le réduire de moitié en quatre ans, mais prévoit d'allouer 31 milliards de livres à la relance de l'économie avant le lancement de ce plan de rigueur.

- Il propose d'accroître les budgets de la santé, de l'éducation et du maintien de l'ordre, ce qui implique des coupes profondes dans les autres domaines.

- Un impôt de 50% sur les revenus supérieurs à 150.000 livres par an entre en vigueur en avril. Les cotisations de sécurité sociale augmenteront en outre de 1% en avril 2011, sauf pour les contribuables les plus modestes.

AFGHANISTAN

- Le gouvernement a déployé 10.000 hommes en Afghanistan, ce qui fait de la Grande-Bretagne le deuxième contributeur après les Etats-Unis. Le bilan de plus en plus lourd du conflit - une centaines de "boys" ont été tués l'an dernier - suscite une hostilité croissante dans l'opinion.

- L'équipe au pouvoir, qui juge cette mission essentielle à la lutte contre le terrorisme international, promet de s'impliquer davantage dans la formation des troupes afghanes. Elle a dépêché 22 hélicoptères de transport supplémentaires et alloué davantage de fonds à la sécurité du corps expéditionnaire.

PROTECTION SOCIALE

- Le Parti travailliste propose des services gratuits à domicile à 280.000 Britanniques en difficulté, comme les personnes âgées.

- Les retraites doivent être revalorisées de 2,5% en avril et les autres prestations sociales, telles que les allocations familiales, de 1,5%.

RÉFORME CONSTITUTIONNELLE

- Le Labour veut restaurer la confiance des Britanniques envers leur parlement, affecté l'an dernier par le scandale des notes de frais. Il propose en outre d'étendre les pouvoirs de la chambre haute en matière d'exclusion et de porter de 80 à 100% le nombre de ses membres élus.

AIDE AU DÉVELOPPEMENT

- Un projet de loi propose de garantir que 0,7 du PIB sera consacré à l'aide au développement à partir de 2013.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :