Plan d'aide à la Grèce : vote positif du Sénat français

 |   |  224  mots
Le Sénat a adopté la nuit dernière le projet de loi de finances rectificative prévoyant le volet français du plan d'aide à la Grèce.

Le Sénat français a adopté dans la nuit de jeudi à vendredi le projet de loi de finances rectificative prévoyant le volet français du plan d'aide à la Grèce.Le texte permet à la France à prêter jusqu'à 16,8 milliards d'euros sur trois ans à la Grèce, dont 3,9 milliards en 2010.
 

Cette aide s'inscrit dans le cadre du plan de soutien des pays de la zone euro et du Fonds monétaire international visant à fournir des liquidités à l'Etat grec qui ne peut emprunter sur les marchés financiers en raison de niveaux de taux prohibitifs.Le plan prévoit jusqu'à 80 milliards d'euros de prêts de la part des pays de la zone euro et 30 milliards de la part du FMI.
Le projet de loi, déjà voté par l'Assemblée nationale, a été adopté au Sénat par 311 voix pour et 24 contre.
Les prêts seront consentis à un taux d'environ 5%. La part de la France dans l'aide des pays de la zone euro correspond à sa quote-part dans le capital de la Banque centrale européenne (21%).
 

En Grèce, le Parlement a adopté jeudi le plan d'austérité du gouvernement malgré de nouvelles manifestations, tandis que l'euro et les Bourses mondiales ont chuté en l'absence de nouvelles mesures sur la dette grecque que certains avaient espéré de la part de la BCE

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :