La nouvelle équipe de David Cameron et Nick Clegg

 |   |  586  mots
Sur les 11 postes-clé du nouveau gouvernement britannique, trois sont détenus par des libéraux-démocrates. Retrouvez la nouvelle composition du gouvernement britannique.

Premier ministre : David Cameron (conservateur)

Vice-Premier ministre : Nick Clegg (libéral-démocrate)

Ministre des Affaires étrangère et du Commonwealth : William Hague (conservateur). Un discours prononcé à seulement seize ans avait fait de William Hague, 49 ans aujourd'hui, la coqueluche du Parti conservateur. Il a été ministre à 34 ans puis élu chef du parti à 36 ans, après la victoire du New Labour de Tony Blair aux législatives en 1997. Il a quitté la direction du parti en 2001 après avoir été battu par Tony Blair aux législatives.

Chancelier de l?Echiquier : Georges Osborne (conservateur). A 38 ans, George Osborne devient le plus jeune chancelier de de l'Echiquier(ministre des Finances), depuis Randolph Churchill en 1886. Cet ami et allié proche de David Cameron souhaite agir vite pour résorber le déficit record, de plus de 11% du PIB, qui pèse sur la Grande-Bretagne.

Ministre de la Défense : Liam Fox (conservateur). Liam Fox, 48 ans, a soutenu les interventions en Irak et en Afghanistan, même s'il a critiqué la gestion de ces conflits par les travaillistes. Il souhaite renouveler la puissance nucléaire sous-marine de la Grande-Bretagne et a déclaré avant le scrutin qu'il ordonnerait une révision des dépenses militaires. Eurosceptique, il privilégie la relation bilatérale avec les Etats-Unis à celle avec l'Union européenne et considère l'Otan, plutôt que l'Europe, comme la "pierre angulaire" de la sécurité.

Lord Chancelier et ministre de la Justice : Kenneth Clarke (conservateur). Il est né en juillet 1940. Il a été ministre continuellement de 1979 à 1997, et Chancelier de l'Échiquier de 1993 à 1997. Concourant trois fois (1997, 2001, 2005) pour la tête du parti conservateur, il échoua de peu à chaque fois.

Ministre de l'Intérieur, aux femmes et à l?égalité : Theresa May (conservateur). Agée de 53 ans, Theresa May, ministre de l'Intérieur, est député de Maidenhead depuis 1997. Elle a commencé sa carrière à la Banque d'Angleterre, avant de rejoindre l'Association for Payment Clearing Services, organisation qui réunit les institutions financières sur les questions relatives aux moyens de paiement.

Ministre de la Santé : Andrew Lansley (conservateur). Né à Hornchurch, Essex en 1956, il a été élu en 1997.

Secrétaire du Trésor : David Laws (libéral-démocrate). Diplômé de Cambridge, David Laws, 44 ans, a occupé des fonctions de direction à la banque Barclays avant de rejoindre le conseil économique des Libéraux-démocrates en 1994. En 1994 et 1995, il a rédigé les budgets alternatifs de son parti et a occupé à partir de 2002 le poste de secrétaire au Trésor dans le cabinet fantôme. Il a ensuite été chargé du Travail et des retraites puis de l'enfance, des écoles et de la famille dans ce même "shadow cabinet".

Ministre des Entreprises, l?innovation et les compétences : Vince Cable (libéral-démocrate). Vince Cable, 67 ans, nouveau ministre des Entreprises, a acquis une notoriété nouvelle au début de la crise financière internationale. Ses avertissements pertinents sur le péril économique lui ont valu une réputation d'expertise économique.

Ministre de l?Education : Michael Gove (conservateur). Né en 1967, il est journaliste et écrivain.

 

Le gouvernement comprend également :

Ministre de l'Energie et du Changement climatique: Chris Huhne (libéral-démocrate)

Ministre des Communautés et du Gouvernement local: Eric Pickles (conservateur)

Ministre du Transport: Philip Hammond (conservateur

Ministre de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales: Caroline Spelman (conservateur)

Ministre du Développement international: Andrew Mitchell (conservateur)

Ministre à l'Irlande du Nord: Owen Paterson (conservateur)

Ministre à l'Ecosse (et fournit un soutien ministériel au vice-Premier ministre): Danny Alexander (libéral-démocrate)
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2010 à 10:25 :
Les deux ténors vont-ils pouvoir s'entendre ? Ils ont du travail sur la planche pour redresser le pays "roi de la finance" roi des déficits ! d'autant plus que les britanniques sont 2 fois plus endettés que les ménages français ....
a écrit le 12/05/2010 à 18:00 :
Nos cousins anglais sont aussi ouvert que nous.
Eux disent "god save the queen" !
On voudrait bien dire la même chose.
Regardez les anglais avec un miroir... et vous verrez les français.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :