Hausse plus forte que prévu des ventes au détail aux Etats-Unis

 |   |  478  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les ventes de détails ont progressé de 0,4% en avril aux Etats-Unis alors que les analystes tablaient sur une hausse de 0,2%. La production industrielle a également augmenté plus que prévu. Et le moral des ménages affiche une légère hausse.

Les ventes au détail ont progressé davantage que prévu aux Etats-Uni s en avril, soutenues par une hausse inattendue des ventes de véhicules et de pièces détachées, montrent les statistiques officielles publiées vendredi.  Le département du Commerce a fait état d'une hausse de 0,4% des ventes au détail le mois dernier, après une progression révisée à 2,1% en mars. Les analystes anticipaient en moyenne une hausse de 0,2% pour avril. Il s'agit du septième mois de hausse d'affilée des ventes au détail.

Par rapport à avril 2009, les ventes sont en hausse de 8,8%. Les ventes de véhicules et de pièces détachées ont augmenté de 0,5% le mois dernier. En mars elles avaient augmenté de 6,7%. Les analystes s'attendaient à un recul de ce type de ventes en raison de la baisse des ventes de voitures neuves annoncée par les constructeurs automobiles.

Hors automobiles et pièces détachées, les ventes au détail ont augmenté, comme attendu, de 0,4% en avril, après une hausse de 1,2% le mois précédent (révisé de +0,9%). Hors automobiles, carburants et matériaux de construction, les ventes ressortent en revanche en baisse de 0,2% après une hausse de 0,7% en mars.

 

Hausse plus forte qu'attendu de la production industrielle

La production industrielle a augmenté de 0,8% en avril aux Etats-Unis, une hausse supérieure aux attentes.  Les économistes attendaient en moyenne une hausse de 0,6%, après la progression de 0,2% (+0,1% en première estimation) enregistrée en mars. La Fed avait indiqué le mois dernier que les chiffres de mars avaient pâti d'une baisse de la production d'électricité.

Sur un an la production industrielle a progressé de 5,2% en avril. Le taux d'utilisation des capacités a parallèlement atteint son plus haut niveau depuis novembre 2008, à 73,7%, comme attendu, contre 73,1% en mars (révisé de 73,2%). Ce ratio reste toutefos inférieur de 6,9 points à la moyenne de la période 1972-2009. La production manufacturière a pour sa part augmenté de 1% en avril, tandis que celle des "utilities" a en revanche reculé de 1,3%.

 

Légère hausse du moral des ménages

Le moral des ménages américains s'est légèrement amélioré en mai, comme prévu, selon les résultats provisoires de l'enquête mensuelle de l'Université du Michigan. L'indice du sentiment des consommateurs ressort à 73,3 contre 72,2 en avril et 73,6 en mars. Les économistes anticipaient en moyenne un chiffre de 73,5.

L'indice mesurant le jugement des consommateurs sur la situation économique actuelle a légèrement augmenté à 81,1 contre 81,0 fin avril et 82,4 en mars. Les analystes attendaient 81,9. Les anticipations des consommateurs sont aussi en hausse, à 68,3 contre 66,5 en avril et 67,9 en mars. Les analystes attendaient 67. L'indice des perspectives économiques à l'horizon d'un an a progressé à 84 contre 80 en avril, mais les anticipations d'inflation à un an sont en hausse à 3,1%, au plus haut depuis juin 2009, contre 2,9% en avril.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :