Attention à la remontée de l'inflation en Allemagne

 |   |  162  mots
Les prix à l'importation en Allemagne ont augmenté de 2% entre mars et avril. Sur un an, la hausse atteint 7,9%.

Le Bureau fédéral des statistiques en Allemagne, Destatis, annonce ce vendredi que les prix à l'importation ont augmenté outre-Rhin de 2% entre mars et avril contre une hausse de 1,7% le mois précédent.

 Sur un an, les prix à l'importation bondissent de 7,9%. C'est leur plus forte progression en rythme annuel depuis août 2008. Elle n'était "que" de 5% un mois auparavant.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient une hausse de 1,3% sur un mois et de 6,9% sur un an.

Le phénomène est moins spectaculaire hors pétrole et produits pétroliers puisque la hausse des prix à l'importation se limite à 1,4% sur un mois et à 3,3% sur un an.

La banque centrale allemande, la Bundesbank dite "Buba", très influente auprès de la Banque centrale européenne (BCE) surveille de très près les risques inflationnistes, le phénomène d'hyper-inflation ayant précipité l'Allemagne dans la crise des années 30 qui allait aboutir au nazisme et à la Seconde guerre mondiale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2010 à 18:59 :
C'est énorme ! Et avec la baisse de l'euro, ça ne va pas s'arranger. Il faudrait remonter les taux, qui sont à un niveau jamais vu avant, pour contrer cette inflation. Mais la BCE ne le fera pas car ces taux excessivement bas aident leurs amis les banquiers qui empruntent à 1% pour préter aux états à 4%, c'est leur principale source de revenu actuellement (le "portage", principale source de revenu, mise pudiquement dans la case "fixed income"). Et pus ils tardent à remonter les taux, plus ils auront de mal à le faire, car les banques se gorgent de bons d'état, et la remontée des taux leur causera des pertes. Plus on attend, plus ce sera dur. La BCE ne devrait pas oublier que son unique rôle légal est de lutter contre l'inflation et de protéger la valeur de la monnaie.
a écrit le 28/05/2010 à 12:45 :
ça peut aussi arriver chez nous , avec la baisse de l'euro ! mais le gouvernement arrivera toujours à prouver qu'inflation, y'en a pas , pour bloquer salaires et retraites ..... pas confiance aux statistiques , je regarde "mon porte-monnaie" et je réduis mes dépenses ...
a écrit le 28/05/2010 à 9:41 :
C'est inéluctable. Il faut surveiller les états et quand ils feront des emprunts à long terme en taux fixe, alors ils laisseront l'inflation se développer. C'est la meilleure façon pour ne pas dire la seule, de résober les déficits et les dettes colossaux, auquels tous les états du monde sont confrontés. Sauf la Chine et quelques autres.
a écrit le 28/05/2010 à 9:40 :
Depuis l'euro nos salaires n'ont pas du tout suivi la hausse des prix. Nos économistes appelaient ça de la croissance, moi j'appele ça de l'inflation sans hausse des salaires.
a écrit le 28/05/2010 à 5:37 :
Les hausses de prix liées aux MP importées ne se produisent qu'une seule fois.
Attention donc avant de parler d'inflation !
On en aura quand les salaires suivront, hors ce n'est pas le cas....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :