L'industrie se redresse encore dans la zone euro

 |  | 225 mots
L'indice PMI définitif des directeurs d'achat de Markit s'est établi à 56,7 contre une estimation flash à 56,5 et 55,6 en juin. C'est le dixième mois de suite que l'indice se situe au-dessus de la barre de 50 qui sépare la croissance de la contraction de l'activité.

La croissance du secteur manufacturier de la zone euro s'est légèrement accélérée en juillet, notamment grâce au dynamisme du secteur en Allemagne, montrent les résultats définitifs de l'enquête mensuelle Markit.

L'indice PMI définitif des directeurs d'achat de Markit s'est établi à 56,7 contre une estimation flash à 56,5 et 55,6 en juin. C'est donc le dixième mois de suite que l'indice se situe au-dessus de la barre de 50 qui sépare la croissance de la contraction de l'activité.

"Il semble que l'amélioration que reflète l'indice PMI dans la zone euro au mois de juillet est presque entièrement le fait d'une accélération de la croissance allemande", a déclaré Chris Williamson, économiste en chef chez Markit.

La composante de la production a progressé à 58,7 en juillet, en légère hausse par rapport à l'estimation initiale à 58,3 et supérieure au chiffre de 57,2 du mois de juin. Celle de l'emploi est remontée à 51,1 contre 50,4 en juin, au plus haut depuis mai 2008, là encore grâce à l'amélioration du marché du travail en Allemagne.

A noter que la situation est moins bonne en France où le PMI manufacturier de juillet est retombé à 53,9 contre 54,8 points en juin, certes, toujours en croissance mais à son plus faible niveau depuis dix mois avec un taux de suppressions d'emplois  au plus haut depuis septembre 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :