Sept employés d'Areva et de Vinci, dont cinq Français, enlevés au Niger

Le gouvernement français et les deux groupes industriels ont confirmé l'enlèvement d'un groupe de sept personnes, parmi lesquelles cinq ressortissants français. Cet enlèvement n'a pour l'heure pas été revendiqué.

Sept personnes, dont cinq Français, employés d'Areva et de Sogea-Satom, filiale BTP pour l'Afrique du groupe Vinci, ont été enlevées ce jeudi dans le nord du Niger. L'information a été confirmée par le porte-parole des Affaires étrangères françaises, Bernard Valero, et les deux groupes industriels. 

"Nous avons une information qui est confirmée maintenant que, la nuit dernière, il y a eu enlèvement d'un groupe de sept personnes dans la région d'Arlit", a fait savoir Bernard Valero, ajoutant qu'il n'y avait "pas de revendication pour le moment". Une cellule de crise a été créée au Quai d'Orsay et l'ambassade de France à Niamey a été mobilisée.

De leur côté, Vinci et Areva ont publié un communiqué commun dans lequel ils précisent que parmi les personnes enlevées figurent cinq collaborateurs de Satom et un collaborateur d'Areva ainsi que son épouse. "Les groupes Vinci et Areva ont immédiatement pris des mesures de sécurité supplémentaires pour les salariés des deux groupes présents au Niger ", peut-on y lire.

Selon un homme d'affaires local cité par l'agence Reuters, deux des cinq salariés de Satom concernés sont des ressortissants colombien et malgache et toutes les personnes ont été enlevées en pleine ville.

Fin juillet, Areva avait déjà décidé de limiter au strict nécessaire les déplacements de son personnel au Niger, où il emploie 2.500 personnes, dont 50 expatriés, pour l'essentiel des Français. Le groupe public nucléaire a déjà dû faire face à cette situation après l'enlèvement en juin 2008 de quatre de ses salariés, relâchés en bonne santé quelques jours plus tard.

En avril dernier, Michel Germaneau, l'otage français dont l'exécution a été revendiquée par l'organisation Al Qaïda au Maghreb islamique, avait aussi été enlevé au Niger.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.