L'Allemagne dans les clous de Maastricht dès l'an prochain

C'est en tout cas ce que prévoient les six principaux instituts de recherche allemands cités par le quotidien allemand Handelsblatt.
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les principaux instituts de recherche économiques allemands pronostiquent un déficit public allemand inférieur aux 3 % du Produit Intérieur Brut (PIB) dès l?an prochain, soit 2,7 %. C?est ce que vient de révéler le quotidien économique Handelsblatt. Berlin repasserait ainsi avec deux ans d?avance dans le cadre du pacte de stabilité européen. Paris n?espère y parvenir qu?en 2013. Cette année, le déficit allemand serait de 3,8 % du PIB.

Dans leur traditionnelle prévision macroéconomique d?automne, que les six centres de recherche présenteront jeudi 14 octobre, les économistes tablent sur une croissance de l?Allemagne de 2 % l?an prochain et de 3,5 % cette année.

Cette prévision est en ligne avec les 3 % attendus par la banque centrale du pays, la Bundesbank, et les 3,3 % pronostiqués par le Fonds Monétaire International (FMI) la semaine dernière. Pour 2011, le FMI voit lui aussi la croissance allemande à 2 %.

Pour la zone euro, ils pronostiquent une croissance de 1,3 % en 2011, après 1,6 % cette année. 

Un autre chiffre est très attendu : le niveau de chômage. En septembre il est retombé à 3 millions de personnes et devrait même passer en dessous de ce seuil en octobre. Le taux de chômage est actuellement de 7,2 %.

Les instituts estiment que le nombre de chômeurs sera en moyenne en-dessous des 3 millions en 2011.

Une cinquantaine d?économistes des instituts de recherche DIW, HWWA d?Hambourg, lfo de Munich, lfW de Kiel, IWH de Halle (ex-RDA) et RWI d?Essen présentent deux fois par an, au printemps et à l?automne, leurs prévisions macroéconomiques . Elles sont très suivies, notamment par le Ministère fédéral des finances qui, à partir de ces prévisions, calcule les recettes fiscales attendues.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.