La Chine exportera encore moins de terres rares en 2011

 |   |  202  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le ministre du Commerce chinois va réviser en légère baisse ses quotas d'exportation de terres rares, un groupe de 17 métaux utilisés dans la haute technologie et les industries vertes.

Après un plongeon de 40% du nombre de quotas à l'exportation de terres rares en 2009, la Chine va de nouveau réduire ses ventes de terres rares aux pays tiers en 2011.  Ces métaux qui sont au nombre de 17 ne sont quasiment plus exploitées qu'en Chine, alors que de nombreuses industries vertes en ont récemment découvert les propriétés incontournables. D'où une certaine tension sur le niveau des exportations chinoises, régies par un mécanisme de quota malthusien.

Sur les 89.200 tonnes de terres rares produites en 2009 en Chine, seules 22.300 avaient ainsi été exportées. Le pays craint en effet que ses réserves de terres rares s'épuisent dans les 15 ans à venir. Le monopole de la Chine, qui produit actuellement 90 % des terres rares consommées dans le monde, crispe depuis 18 mois les pays de l'OCDE qui ont demandé à l'OMC d'intervenir.

"Etant donné que nous avons déjà procédé à des baisses importantes des quotas d'exportation ces dernières années, l'ampleur de la baisse des volumes d'exportation de terres rares de Chine l'année prochaine sera limitée", a déclaré un porte-parole du ministère chinois du Commerce, Yao Jian, cité par l'agence de presse Chine nouvelle.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :