Explosions en série dans les ambassades de Suisse et du Chili à Rome

 |   |  226  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Un colis piégé a blessé dans la matinée de ce jeudi un membre de l'ambassade de Suisse en charge de la gestion courrier. Une bombe a ensuite explosé à l'ambassade du Chili, située dans le centre de Rome, blessant également une personne. Les attentats ont été revendiqués par un groupuscule anarchiste.

Des explosions en série ont mis la ville de Rome en état d'alerte ce jeudi. Un colis piégé a d'abord explosé vers midi à l'ambassade de Suisse à Rome, blessant gravement aux mains un homme travaillant au service du courrier alors qu'il ouvrait le paquet. Ce dernier a été hospitalisé.

"L'ambassadeur est toujours sur place, l'ambassade n'a pas été évacuée", a déclaré Maurizio Mezzavilla, porte-parole des carabiniers italiens. Il a ajouté que des experts en explosifs inspectaient le bâtiment.

Une autre bombe a ensuite explosé à l'ambassade du Chili, située dans le centre de Rome près de la Via Veneto. L'agence de presse italienne Ansa rapporte que cette explosion a elle aussi fait un blessé. Un autre colis suspect a été découvert dans l'après-midi, à l'ambassade d'Ukraine en Italie. Il ne contenait selon les premières informations disponibles aucune matière dangereuse. La police continue à inspecter les autres ambassades.

 

Un groupe anarchiste italien a revendiqué ces deux attentats. Les enquêteurs ont retrouvé sur un vêtement d'un homme blessé à la mission chilienne une note en italien revendiquant la responsabilité de l'attentat au nom de la Fédération anarchiste informelle.
"Nous avons décidé de faire entendre de nouveau notre voix par des mots et des actes, nous détruirons le système de domination, vive les FAI, vive l'Anarchie !"

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :