Le pétrole à son plus haut depuis deux ans

 |   |  106  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le cap symbolique des 90 dollars le dollars a été franchi. Le froid qui sévit en Europe mais aussi aux Etats-Unis explique cette nouvelle poussée de fièvre.

C'est un cap symbolique qui n'avait pas été franchi depuis deux ans. Le pétrole a franchi pour la première fois jeudi soir, à Wall Street, les 90 dollar le baril. A la clôture, Le contrat février s'échangeait 91,51 dollars après cinq séances de hausse consécutive. Au cours des échanges, il a même atteint 91,63 dollars , son niveau le plus élevé depuis le 7 octobre 2008.

Cette poussée de fièvre intervient alors que le froid s'est installé des deux côtés de l'Atlantique. Selon les dernières prévisions, la consommation de fioul domestique sera supérieure (+4,6%) à la normale cette semaine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/12/2010 à 11:02 :
Attention aux finaciers qui magouille ....
a écrit le 25/12/2010 à 5:19 :
Il est grand temps de développer les énergies dites durables (solaire,éoliennes, hydroliennes,géothérmie, etc...) qui sont complémentaires aux énergies classiques et non concurrentes. La France est un des rares pays à rejetet ces énergies avec une telle pugnacité sans doute en raison de puissants intérêts qui n'ont rien à avoir avec l'écologie. On ne retrouve dans aucun pays anglo-saxons ou d'Europe un tel rejet. La preuve en est sur ce forum (et d'autres) où presque personne n'évoque ces énergies alors que cela tombe sous le sens.
a écrit le 24/12/2010 à 16:28 :
Le pire c'est que les incompétents du gouvernement n'ont rien fait depuis le dernier pics du pétrole. Vivement qu'il soit à 150 dollar, il trouveront encore un responsable : le citoyen. C'est comme pour l'affaire du photovoltaique. c'est la faute des spéculateurs particulier. Mais on le sait maintenant, c'est EDF (donc l'état) qui spécule car ils détiennent les 3/4 des demandes d'installations. Toutes ces accusations pour masquer l'augmentation du coût de l'énergie. L'état doit voir à long terme et non de façons rétroactive comme aujourd'hui
a écrit le 24/12/2010 à 13:17 :
La réponse des pouvoirs publics devrait être une incitation civique à moins consommer, à moins se déplacer, à dire de aux ministres de ne pas prendre un jet privé pour se rendre à une réunion mais de privilégier systématiquement les vidéoconférences, de fixer des objectifs de réductions de consommations de carburants aux différents ministères... L'exemple doit venir d'en haut !
a écrit le 24/12/2010 à 11:59 :
il est grand temps de doubler le parc de centrales nucléaires et de généraliser l'auto électrique ! _ _ _ un emprunt type "emprunt baladur" devrait être lancé par la Caisse des dépots pour financer cette mutation !
a écrit le 24/12/2010 à 10:24 :
Attention aux déficits ! Danger !
a écrit le 24/12/2010 à 8:15 :
Quant-est -il de ce fameux "peak" de production du pétrole.
Voir le brulant sujet oil smoke&mirrors sur dailymotion .bon Noël à tous.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :