La Chine va continuer à acheter de la dette espagnole

 |   |  267  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pékin a annoncé qu'il poursuivra ses achats d'obligations souveraines espagnoles pour soutenir l'Espagne.

La Chine continuera à acheter des obligations souveraines espagnoles pour soutenir l'Espagne face à la crise budgétaire qui touche la zone euro, a déclaré le vice-Premier ministre chinois, selon un commentaire publié par le ministère des Affaires étrangères chinois.

Ces propos de Li Keqiang à son hôte, la ministre espagnole de l'Economie et des Finances, Elena Salgado, reflètent une nouvelle fois la détermination de Pékin à intervenir pour aider au redressement des finances de l'Europe.

"La Chine est un investisseur responsable et de long terme sur le marché obligataire espagnol. La Chine n'a pas réduit, mais a même augmenté, ses investissements dans la dette espagnole, et elle continuera à observer le marché et à procéder à des achats", a fait savoir Li Keqiang, lors d'une visite de trois jours en Espagne.

Ces déclarations font écho aux propos de ce même ministre rapportés dans un éditorial publié lundi par le quotidien espagnol El Pais.

La dette espagnole est sous pression sur les marchés obligataires, les investisseurs craignant que le pays n'ait recours à une aide de l'Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI), tout comme précédemment la Grèce et l'Irlande.

En décembre, le quotidien portugais Jornal de Negocios rapportait que la Chine est prête à acheter quatre à cinq milliards d'euros de dette souveraine portugaise pour soulager la pression subie par le Portugal sur le marché obligataire.

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao avait aussi annoncé en octobre que Pékin comptait acheter des emprunts d'Etat grecs lorsqu'Athènes reprendrait ses émissions de dette.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :