Tunisie : Paris prêt à bloquer les avoirs de Ben Ali et de sa famille en France

A l'issue d'une réunion samedi à l'Elysée, le chef de l'Etat a assuré que la France est à la disposition des autorités constitutionnelles tunisiennes « pour répondre à toute demande sur des avoirs tunisiens » dans l'Hexagone. En attendant, elle est prête à bloquer les mouvements de fonds qui seraient suspects.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

"La France a pris les dispositions nécessaires pour que les mouvements financiers suspects concernant des avoirs tunisiens en France soient bloqués administrativement", déclare Nicolas Sarkozy dans un communiqué publié samedi en début d'après-midi à l'issue d'une réunion à l'Elysée sur la situation dans l'ancien protectorat français, à laquelle ont participé, outre le président de la République, le Premier ministre François Fillon, les ministres des Affaires étrangères et de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie et Brice Hortefeux, ainsi que le porte-parole du gouvernement, François Baroin, et le chef de la Direction centrale du renseignement intérieur, Bernard Squarcini.
Par ailleurs les autorités françaises assurent être à la disposition des autorités constitutionnelles tunisiennes "pour répondre sans délai à toute demande sur des avoirs tunisiens en France", faisant ainsi notamment allusion aux avoirs de Zine el Abidine Ben Ali, de sa famille et de celle de son épouse Leïla en France.
Le président français, silencieux sur la situation en Tunisie depuis le début des événements il y a un mois, précise que la France apporte "un soutien déterminé" au peuple tunisien, qui "exprime sa volonté de démocratie". Nicolas Sarkozy appelle à l'apaisement et à la fin des violences et demande l'organisation d'"élections libres dans les meilleurs délais". Quelque 600.000 ressortissants tunisiens vivent en France, en majorité hostiles au président déchu.
Rappelant que la politique de Paris est fondée sur "la non-ingérence dans les affaires intérieure d'un Etat" mais aussi sur le "soutien à la démocratie et à la liberté", le chef de l'Etat ajoute : "Dans cette période cruciale pour la Tunisie, la France est prête à répondre à toute demande de concours, afin que le processus démocratique se déroule de la façon la plus incontestable".
Selon le ministère français des Affaires étrangères, il y a près de 22.000 résidents français en Tunisie, dont environ 15.000 doubles nationaux, auxquels il faut ajouter 6.000 à 8.000 personnes de passage.
Nicolas Sarkozy avait effectué en juillet 2007 en Tunisie un des premiers voyages à l'étranger de son quinquennat. Il y était retourné en avril 2008 pour une visite d'Etat. François Fillon a pour sa part été à Tunis en avril 2009. La France, premier partenaire commercial de la Tunisie, a signé avec elle un accord de coopération dans le domaine du nucléaire civil. Elle est aussi au premier rang pour le nombre d'entreprises établies en Tunisie (environ 1.250 fin 2009).

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 18/01/2011 à 13:52
Signaler
C'est incroyable de voir ce que la clique au pouvoir est capable de dire de contre-dire, de faire et de contrefaire pour améliorer les sondages, berner les français et rester au pouvoir. Quant à l'opposition, c'est une girouette lorsqu'il n'y a pas d...

à écrit le 17/01/2011 à 16:33
Signaler
Les avoirs de la famille devraient etre bloques depuis longtemps! à moins que ce soit une façon polie de leur dire de bien se servir avant de bloquer les comptes et les residences en France ????

à écrit le 17/01/2011 à 16:05
Signaler
On oublie bienvite ce qu'a apporté Ben Ali à la Tunisie ,sa lutte contre l'islamisme ,la parole aux femmes le développement économique de la Tunisie ,dans tous cela je n'efface pas ce que l'usure du pouvoir lui a fait commettre en baffouant la démocr...

à écrit le 17/01/2011 à 14:02
Signaler
Après avoir dans un premier temps cherché à couvrir les agissements du régime autoritaire Tunisien corrompu et prenant l?eau (Déclaration de notre ministresse de l?intérieur proposant son aide au maintien de l?ordre eu égard à l?excellence française ...

à écrit le 17/01/2011 à 13:45
Signaler
heureusement que mme Trabelsi, femme prévoyante a chargé ses bagages de 1,5 tonne d'or "emprunté" à la banque centrale de tunisie. Il lui faudra bien un peu d'argent de poche pour ses vacances en arabie saoudite, qui risque de se prolonger quelque te...

à écrit le 17/01/2011 à 11:54
Signaler
et les avoirs de Bagbo, de Duvallier et de tous ces chefs d'états qui achétent des immeubles et roulent carosse ? Au lieu de réagir, agissez

à écrit le 17/01/2011 à 11:12
Signaler
la France était au courant de tout se business ils veulent nous faire croire que ces nouveau pour eux,LA VERITABLE NATURE DU REGIME DE BEN ALI ; DETOURNER LA RICHESSE DE LA TUNISIE POUR MIEUX LA VOLER ! lien suivant: http://nawaat.org/portail/2011/0...

à écrit le 17/01/2011 à 5:57
Signaler
Une fois de plus, nous nous roulons aux pieds de la démagogie. Cela me rappelle furieusement les concerts de louanges qui saluaient le départ du Shah d'Iran. Si le résultat est le même pour la Tunisie, les heures qui nous attendent sont sombres, très...

à écrit le 16/01/2011 à 22:50
Signaler
Aucun honneur! C'est ce que l'on appelle "voler au secours de la victoire"! Je suppose que lorsque N. Sarkosy sera déssaisi de son trône, on bloquera les avoirs engrangés durant son quiquennat.....

à écrit le 16/01/2011 à 22:28
Signaler
Menteur Sarkozy. Si Ben Ali a des avoirs en France; il continuera de les faire fructifier. S'il a des propriétés, comme tous les autres criminels, dictateurs et trafiquants sur notre Côte d'Azur, il en profitera comme avant. Dans quelques semaines, l...

à écrit le 16/01/2011 à 18:48
Signaler
Le Quai d'Orsay et le corps diplomatique couvrant de Paris ou présent en Tunisie, n'ont, semble t'il, rien vu venir. A quoi servent-ils, car il s'agit d'un pays voisin, culturellement accessible, avec une importante diaspora établie en France même ??...

à écrit le 16/01/2011 à 16:47
Signaler
Et vous croyez que la famille dirigeante, qui connaissait parfaitement la situtation, n'a pas pris ses précations depuis longtemps pour sauvegarder ses moyens d'exitance?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.