Statistiques rassurantes aux Etats-Unis

 |   |  243  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Alors que les craintes sur la conjoncture américaine ont refait surface, les statistiques du jour semblent illustrer la robustesse de la reprise.

Les demandes hebdomadaires d'allocation chômage ont reculé la semaine dernière, avec 385.000 dossiers déposés. Ce repli est conforme aux attentes des économistes (387.000 inscriptions). La moyenne mobile sur quatre semaines a par ailleurs touché son plus bas depuis juillet 2008. Et le nombre de chômeurs indemnisés n'avait plus été aussi faible depuis septembre 2008.

L'activité économique dans la région de Philadelphie s'est en outre renforcée en mars. L'indice de la Réserve fédérale de Philadelphie a même touché son plus haut niveau depuis janvier 1984, à 43,4 contre 35,9 en février. Les économistes escomptaient au contraire un ralentissement de la croissance de l'activité dans la région, tablant sur un indice de 30.

Par ailleurs, les prix à la consommation ont progressé de 0,5% en février par rapport à janvier, ce qui constitue le plus rapide depuis plus d'un an et demi. Les économistes anticipaient en moyenne une hausse de 0,4%, comme en janvier. L'inflation de base, qui exclut l'alimentation et l'énergie, est ressortie 0,2%, alors que les économistes tablaient sur +0,1%. Sur un an, l'indice de base affiche une progression de 1,1%, son plus niveau depuis mars 2010.

Enfin, la production industrielle a reculé de 0,1% en février, alors que les marchés misaient sur une progression de 0,6%. La production dans les services aux collectivités et aux entreprises a notamment reculé de 4,5% en février, en raison des températures clémentes, tandis que la production manufacturière a progressé de 0,4% le mois dernier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :