Situation toujours tendue à Oman

 |   |  197  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les accrochages ont opposé des protestataires munis de pierres et de couteaux aux forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogène, de balles en caoutchouc et de canons à eau.

Une soixantaine de personnes ont été interpellées vendredi à Oman lors d'une violente manifestation qui a fait un mort dans la ville industrielle de Sohar, ont déclaré samedi des témoins.

Les accrochages ont opposé des protestataires munis de pierres et de couteaux aux forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogène, de balles en caoutchouc et de canons à eau, a indiqué le procureur général du pays, en faisant état de cinq blessés parmi les manifestants, dont un dans un état critique.

Un jeune homme de 25 ans est décédé à l'hôpital après avoir été touché par une balle en caoutchouc, selon une source gouvernementale.

L'armée omanaise était intervenue trois jours auparavant pour dégager un rond-point de Sohar où une centaine de personnes campaient depuis des semaines.

A Mascate, la capitale, plusieurs dizaines de manifestants étaient rassemblés samedi matin devant le conseil de la choura, la chambre élue du parlement, et disaient attendre d'autres militants en provenance de Sohar.

Les mouvements de contestation dans le monde arabe n'ont pas épargné le sultanat conservateur d'Oman, paisible à l'ordinaire, qui occupe le sud-est de la péninsule arabique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :