Benoit XVI invite l'Europe à s'ouvrir aux réfugiés nord-africains

 |   |  670  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
"Que les hommes de bonne volonté soient éclairés pour ouvrir leur coeur à l'accueil, afin que de façon solidaire et concertée il soit possible de répondre aux nécessités pressantes de tant de frères" a souhaité le souverain pontife dans son traditionnel message de Pâques.

Dans son message pascal adressé urbi et orbi, le pape Benoît XVI a exprimé le regret que la joie liée à la résurrection du Christ soit ternie par la guerre en Libye et a appelé les pays européens à accueillir les migrants fuyant l'Afrique du Nord. Le souverain pontife a célébré sa sixième messe de Pâques pour plus de 100.000 fidèles massés sur la place Saint-Pierre décorée par 42.000 fleurs et plantes aux couleurs éclatantes, don de la Hollande pour symboliser l'espoir et la paix.

Dans sa bénédiction depuis le Vatican délivrée en 65 langues, Benoît XVI a insisté sur le contraste existant entre la joie que doit inspirer aux fidèles les célébrations de Pâques et la pauvreté, la souffrance et les guerres qui règnent dans le monde, en particulier en Afrique du Nord. "Ici, en ce monde, l'alléluia pascal contraste encore avec les gémissements et les cris qui proviennent de nombreuses situations douloureuses: misère, faim, maladie, guerre, violence", a-t-il insisté dans son adresse aux catholiques.

Evoquant la Libye où la guerre civile a fait de nombreux morts au cours des trois derniers mois, le pape a appelé à la diplomatie et au dialogue pour remplacer les armes et a plaidé pour que l'aide humanitaire puisse être distribuée à ceux qui en ont le plus besoin. Benoît XVI a demandé que soient respectés les droits de l'homme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord et a souhaité que l'Europe accueille ceux qui fuient les conflits dans ces régions du monde : "Que soit favorisé, dans la situation actuelle, l'accès des secours humanitaires à tous ceux qui souffrent des conséquences de ces affrontements (...) et qui ont été contraints de laisser leurs affections les plus chères."

Un message fort alors que Paris et Rome s'opposent sur le sujet

L'Italie a exprimé à ses partenaires de l'Union européenne le sentiment d'être "abandonnée" face aux problèmes des milliers de migrants, principalement tunisiens, qui sont arrivés sur l'île de Lampedusa pour fuir l'instabilité politique dans leur pays au cours des dernières semaines. "Que les hommes de bonne volonté soient éclairés pour ouvrir leur coeur à l'accueil, afin que de façon solidaire et concertée il soit possible de répondre aux nécessités pressantes de tant de frères", a poursuivi Benoît XVI.

Les tensions entre la France et l'Italie sont montées d'un cran la semaine passée alors que Paris a décidé de fermer temporairement sa frontière afin d'éviter que l'afflux de migrants atteigne l'Hexagone. Cette situation de crise devrait être au centre des entretiens que le président Nicolas Sarkozy doit avoir avec le président du Conseil italien Silvio Berlusconi à Rome, mardi.

Prélude à la béatification de Jean-Paul II

Le pape a également appelé au rétablissement de la coexistence pacifique en Côte d'Ivoire, affirmant que dans ce pays "il est urgent d'entreprendre un chemin de réconciliation et de pardon pour soigner les profondes blessures provoquées par les récentes violences". Cette bénédiction, point culminant des célébrations de Pâques marquant la résurrection de Jésus-Christ, intervient une semaine avant la béatification de Jean-Paul II, événement qui devrait attirer des centaines de milliers de fidèles à Rome.

Les préparatifs sont déjà visibles dans la capitale italienne avec des écrans de télévision géants qui ont été dressés pour retransmettre la cérémonie aux croyants ne pouvant accéder au Vatican. La béatification est l'étape précédant la canonisation, le rituel par lequel une personne accède la sainteté. Celle de Jean-Paul II devrait être l'événement le plus important organisé dans la Cité du Vatican depuis son décès en 2005 qui avait attiré des millions de croyants venus rendre un dernier hommage à l'ancien pape.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/08/2011 à 19:29 :
simple çitoyen + james bond, il est bien connu vennez en FRANCE et surtout pas chez nous au vatican
a écrit le 30/06/2011 à 7:21 :
Benoist XVI l'avant dernier pape!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :