François Chérèque : "Les propositions de Marine Le Pen sont creuses"

 |   |  306  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Dans une interview au Journal du Dimanche, le secrétaire général de la CFDT attribue la poussée du Front National à une perte de confiance dans la politique. Il met en garde notamment les ouvriers qui seraient tentés d'accorder leur suffrage à Marine Le Pen.

François Chérèque met en garde contre la tentation de l'extrême droite, dont il attribue la poussée aux promesses non tenues et à une perte de confiance dans la politique. Dans une interview au Journal du dimanche, secrétaire général de la CFDT estime que la prime de 1.000 euros voulue par Nicolas Sarkozy "va renforcer la défiance car seule une minorité de personnes pourront la toucher."

Tout en soulignant que l'impact du Front national dans le monde ouvrier n'est pas récent, François Chérèque dit entendre dans les entreprises des propos d'extrême droite qui étaient tus auparavant. "Il y a des expressions de rejet des autres, de racisme. Y compris dans la fonction publique, où certains n'hésitent pas à dire: 'en cas de second tour Sarkozy-Le Pen, on ne votera pas Sarkozy !' On n'entendait pas cela avant", dit-il.

Interrogé sur les propos de la présidente du FN Marine Le Pen sur la désindustrialisation, François Chérèque répond: "L'extrême droite a toujours utilisé des situations réelles mais donne des mauvaises réponses. Ce qui se passe en France s'est déjà produit après la crise de 1929. Sans aller jusqu'à de telles extrémités, nous constatons que la tendance au repli existe en France et en Europe comme dans les années 1930".

Néanmoins, François Chérèque estime qu'il ne faut pas tomber dans une dramatisation. "Il ne faut pas céder à la panique", dit-il, en soulignant que la CFDT allait poursuivre son travail de pédagogie. "Nous disons aux salariés concernés qu'ils font une erreur d'analyse, que les propositions de Marine Le Pen sont creuses. Pis, qu'elles se retourneraient contre les ouvriers ou sont irréalistes, que ce sont de fausses pistes", explique-t-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/06/2011 à 13:22 :
combien de naissances souhaite-t'on par an, poussez-vous à l'eugénisme, dites-nous si l'aggiornamento de Malthus c'est chez vous qu'il se fait et avec quels penseurs? Merci!
Réponse de le 01/07/2011 à 19:56 :
@aeifel, te parle bien ,tant a pas marre te faire l'intello! parle donc FRANCAIS, ont comprends rien a sque dit!
a écrit le 01/05/2011 à 7:53 :
Chérèque veut dire que le programme de Marine est "creux" et il a raison même "s'il s'explique mal !!" il est impossible de sortir de l'Europe sans payer des pénalités et voir tous les prix augmenter de 20 pour cent en retrouvant le franc ! qui souhaite le retour
de telles difficultés ?? voter marine c'est "ne pas réfléchir" un peu de bon sens !!
Réponse de le 27/06/2011 à 7:21 :
xcuse moi mais n'étant pas partisan du FN , je trouve qu'elle a raison sur certain point . dire que nos dettes vont être plus élevées en sortant de l'euro est vrai mais cela ne doit pas être un prétexte . l'idée de Marine n'est pas conne et il faut les prendre un par un :
Réponse de le 27/06/2011 à 7:24 :
1 - tu sors de l'euro et adopte l'ancien franc dévalué % euro
2 - réindustrialisé la France ou en attendant
3 - protégeant les frontières et les industries locales par des droits de douanes
4 - une fois tout çà faite , çà assure dans un premier temps la compétitivité de la France , une fois compétitive : on peut avoir un excédent afin de combler sur nos dettes
Réponse de le 28/06/2011 à 19:31 :
Mimosa, ne me dites pas que "c'est creux " vous n'avez rien lu ! Il s'agit de sécurité aussi dans les établissements scolaires, de réintégrer les policiers, de purger certains quartiers qui sont devenus des lieux de non-droit ( demandez à Ségolène Royal ) , de lutter contre l'intégrisme religieux qui, rétablir le service militaire, et lire je vous en prie ce qu'elle dit sur le rétablissement de l'Education Nationale ...
Réponse de le 28/06/2011 à 19:40 :
Mimosa, Il n'est pas question pour moi d'être d'accord sur tout - ce qui m'importe c'est qu 'elle développe des questions essentielles pour rétablir une vie plus sereine, tranquille et juste. Il y a un mot que j'aime c'est l' EQUITE ...
a écrit le 28/04/2011 à 12:20 :
Un vrai débat à la française. Pour Chérèque, les propositions du FN sont creuses. Pour le FN, les propositions de la CFDT ne valent rien. Curieux pays où les phrases à l'emporte-pièce étouffent les analyses sérieuses.
a écrit le 27/04/2011 à 18:51 :
Il divague chereque !!!
Réponse de le 28/04/2011 à 22:07 :
En effet, c'est un brave homme mais il est limite dans ses raisonnements. Il veut régulariser massivement les clandestins et ne comprend pas qu'il faille former nos chômeurs et appliquer la préférence nationale. De plus, il ne comprend pas la notion de sécurité alimentaire qui est mise en cause par le surpeuplement de la France. Il ne comprend pas non plus qu'augmenter la population c'est aussi devoir augmenter le nombre de centrales nucléaires, la montagne de déchets et la pollution... Des lacunes graves en gestion et en connaissances scientifiques.
Réponse de le 27/06/2011 à 6:54 :
Tous nos syndicalistes sont incompétents en économie.
-------------------------------------------------------------------------Raison pour laquelle ils défendent très mal les intérêts des travailleurs.
Réponse de le 27/06/2011 à 6:56 :
Tous nos syndicalistes sont incompétants en économie.Raison pour laquelle ils défendent très mal les intérêts des travailleurs.
-------------------------------------------------------------
Réponse de le 29/06/2011 à 20:59 :
Effel, vous me faites pouffer, " Chérèque est un brave homme " et d'autre part vous énumérez toutes ces incapacités- pour un chef de la CFDT ça va être dur à lire !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :