Moody's relègue la note de l' Irlande en catégorie spéculative

 |   |  129  mots
Copyright Reuters
L'agence de notation financière Moody's a annoncé mardi avoir rétrogradé la note de l' Irlande en catégorie spéculative avec perspective négative, soulignant que le pays aura sans doute besoin d'un nouveau plan de sauvetage.

L'agence de notation financière Moody's a annoncé mardi avoir rétrogradé la note de l' Irlande en catégorie spéculative avec perspective négative, soulignant que le pays aura sans doute besoin d'un nouveau plan de sauvetage.

La dette de l' Irlande , qui était notée Baa3, tombe à Ba1, le grade le plus élevé dans la catégorie spéculative.

L'agence américaine explique sa décision par la probabilité accrue à ses yeux d'un nouveau soutien financier qu'il faudra accorder au pays après le plan de sauvetage accordé par l'Union européenne et le Fonds monétraire international.

Moody's précise qu'elle pourra à nouveau abaisser la note du pays si le gouvernement ne parvient pas à atteindre les objectifs fixés en matière d'assainissement du budget.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/07/2011 à 8:04 :
Barroso, Barnier et autres qui, contre vents et marees, maintiennent que tout va bien ne vont pas etre content.
a écrit le 13/07/2011 à 7:54 :
et Moody 's ??????? quelle note ?? qui doit surveiller et noter ces fameues agences de notations ????? moi je vous dis ce sont ces agences de notations q'uil faut à tout prix chasser et supprimer
a écrit le 12/07/2011 à 22:57 :
Si la dette de l?Irlande est spéculative, celle de la Grèce est pourrie.
a écrit le 12/07/2011 à 20:38 :
Et l'Italie va suivre. Elle doit trouver 69 milliards d'euros d'ici l'automne et emprunter 500 milliards d'euros sur les marchés d'ici 2013. On va rire !
Réponse de le 13/07/2011 à 5:24 :
Ce qui m'inquiète, c'est qu'après l'Italie, ce sera au tour de ....la France d'être attaquée ! L'Euro est une monnaie de guenon, qui ne vaut plus rien...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :