L'homme qui a traumatisé la Norvège

 |   |  1080  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La double attaque de vendredi, dont le principal suspect est Anders Behring Breivik, un extrémiste de droite, a fait au moins 91 morts. Les habitants du pays sont traumatisés.

La Norvège est plongée dans un cauchemar samedi au lendemain de la double attaque qui a fait au moins 91 morts, victimes du carnage commis par un tireur isolé dans une île proche d'Oslo quelques heures après un attentat à la bombe au coeur de la capitale norvégienne.

Selon le dernier bilan officiel, le massacre dans l'île d'Utoya a fait au moins 84 morts. L'attentat qui a frappé un peu plus tôt le quartier des ministères de la capitale norvégienne a fait au moins sept morts.

L'auteur présumé de la fusillade, également inculpé pour l'explosion d'Oslo, est un Norvégien de 32 ans proche de l'extrême droite, que la police présente comme un fondamentaliste chrétien. Identifié par les médias norvégiens sous le nom d'Anders Behring Breivik, il a acheté six tonnes d'engrais agricoles qui lui ont été livrés le 4 mai dernier, selon un détaillant de produits agricoles.

"Ce qui s'est passé à Utoya est une tragédie nationale", a déclaré samedi matin le Premier ministre norvégien, Jens Stoltenberg. "Notre pays n'avait pas connu de crime aussi grave depuis la Deuxième Guerre mondiale."

Les autorités soulignent samedi matin que le bilan est encore provisoire. "A Utoya, nous continuons les recherches d'éventuelles victimes dans les eaux (du lac). A Oslo, vu l'explosion et l'impact qu'elle a eue, nous ne sommes pas certains que le bilan soit définitif", a dit le directeur adjoint de la police norvégienne, Roger Andresen.

L'attaque s'est produite en deux temps vendredi. En milieu d'après-midi, une bombe a explosé dans le centre d'Oslo, soufflant les vitres des bureaux du Premier ministre, qui n'était pas présent au moment de l'attentat, et endommageant les sièges des ministères des Finances et du Pétrole. Sept personnes au moins ont été tuées, deux autres sont grièvement blessées.

Quelques heures plus tard à peine, un homme se faisant passer pour un policier s'est présenté à l'entrée du rassemblement annuel organisé par le mouvement de jeunesse du Parti travailliste, au pouvoir, à Utoya, une petite île boisée longue de 500 mètres proche de la capitale.

"ON S'EST DIT QUE CE N'ÉTAIT PAS POSSIBLE"

Dans le carnage qui a suivi, 84 personnes au moins ont perdu la vie, tombées sous les balles du tireur, décrit comme froid et méthodique, ou mortes en tentant de fuir dans les eaux du lac Tyrifjord.

"Nous nous étions tous rassemblés dans le bâtiment principal pour parler de ce qui s'était passé à Oslo. Tout à coup nous avons entendu des tirs. Au début, on s'est dit que ce n'était pas possible", a déclaré une adolescente de 16 ans, Hana, au journal Aftenposten.

"J'ai vu un policier qui se tenait debout avec des sortes de boules Quiès. Il a dit 'j'aimerais vous rassembler tous' puis il a couru à l'intérieur et il a commencé à tirer sur les gens. Nous avons couru en direction de la plage et nous nous sommes mis à nager", a-t-elle ajouté.

Les autorités politiques et policières se refusaient samedi matin à toute spéculation sur les mobiles qui ont poussé l'auteur de ce carnage, que les médias identifient sous le nom d'Anders Behring Breivik, à agir.

"Il se décrit lui-même sur sa page Facebook comme un chrétien, attiré par l'extrême droite chrétienne", a dit le numéro deux de la police norvégienne.

La police a découvert des explosifs sur l'île. Elle a perquisitionné dans l'appartement où vivait ce suspect dans l'ouest d'Oslo. D'après des médias norvégiens, il a créé un compte Twitter il y a quelques jours mais n'y a posté qu'un seul message, le 17 juillet: "Une personne avec une conviction est aussi forte que 100.000 autres n'ayant que des intérêts", écrit-il.

Sa page Facebook semble avoir été bloquée tard vendredi soir. Auparavant, on pouvait lire parmi ses centres d'intérêt le culturisme, le conservatisme politique et la franc-maçonnerie.

"Nous travaillons toujours sur l'hypothèse selon laquelle plusieurs personnes pourraient être impliquées", a précisé un autre dirigeant de la police, Sveinung Sponheim.

"TRAUMATISÉS À VIE"

Des témoins et des survivants de la tuerie d'Utoya ont raconté qu'il tirait au hasard tout en progressant sur la petite île boisée et touristique où de jeunes partisans du Parti travailliste s'étaient réunis pour leur traditionnel camp d'été.

Alors que les coups de feu résonnaient, les jeunes paniqués cherchaient désespérément un abri, certains fuyant dans les bois, d'autres plongeant dans le lac.

"Je me cachais derrière des rochers. Je l'ai vu une fois, à environ 20 ou 30 mètres de distance. Je me disais 'J'ai peur pour ma vie'. J'ai pensé à toutes les personnes que j'aime. J'ai vu des bateaux mais je ne savais pas si je pouvais avoir confiance. Je ne savais plus en qui faire confiance", a raconté Jorgen Benone.

Les cheveux encore trempés par l'eau du lac, une jeune survivante a déclaré à la chaîne de télévision TV2: "Il marchait lentement mais avec détermination et il tirait sur tout le monde. Au bout d'un moment, il est arrivé où j'étais assise puis il est passé lentement et a tué dix personnes. (...) Il était si calme, c'est ça qui était si étrange."

Toute la nuit, des bateaux aidés par des hélicoptères ont cherché des survivants dans les eaux ou sur les rives du lac, balayées par la lumière de projecteurs. Les recherches se poursuivaient samedi matin.

La Norvège, dont les 4,8 millions d'habitants sont peu habitués à la violence sur leur sol, est membre de l'Otan et a déjà été menacée en raison de son implication militaire en Afghanistan et en Libye.

Elle est aussi impliquée dans des tentatives de médiation dans les conflits à travers le monde et accueille chaque année la remise du prix Nobel de la paix.

"Tous ceux qui étaient présents à Utoya sont traumatisés à vie. Des jeunes gens ont vécu des choses auxquelles nul ne devrait être confronté: la peur, le sang et la mort", a dit Jens Stoltenberg.

Avec Gwladys Fouché, Victoria Klesty, Henrik Stolen et Ole Petter Skonnord à Oslo, William Maclean à Londres et Patrick Lannin à Stockholm; Bertrand Boucey et Henri-Pierre André pour le service français

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2011 à 23:32 :
voila ou ca mene la theorie du complots..
a écrit le 25/07/2011 à 23:31 :
encore un malade mental qui trop jouer aux jeu videos
a écrit le 25/07/2011 à 9:19 :
Après un quart d'heure de massacre, aucune intervention??? Les téléphones portables à quoi ils servent???
a écrit le 25/07/2011 à 9:17 :
Je ne comprends pas qu'un individu puisse tuer des gens pendant 2 heures sans que les services (compétants) n'interviennent ou soient même simplement présents à ces manifestation!!!!Pas très clair tout cela!!!!!!!
a écrit le 25/07/2011 à 8:01 :
voila tout ce que j'ai à dire... Pendant que la norvege s'en allait combattre à des milliers de kilometres de chez elle ,des inconnus bruns et barbus (les Talibans),soit disant pour assurer la sécurité des démocraties occidentales et donc se protéger elle-meme,un de ses enfants labélisé terroir,chrétien et non musulman,blond et sans barbe,s'appretait à tuer calmement une centaine de ses compatriotes à domicile.on pourrait ironiser sur les cordonniers les plus mal chaussés.Que dire de nous autre Français,qui allons jouer les gendarmes en terre musulmane alors que nous sommes meme pas capable de faire appliquer les lois de la republique dans certains de nos quartier ou en corse !
Réponse de le 25/07/2011 à 11:54 :
"...qui allons jouer les gendarmes en "terre musulmane" dites-vous.
D'abord les français ne vont pas jouer les gendarmes en "terre musulmane", ils y sont obligés du fait des politiques en place et des accords les liants avec les forces de l'OTAN.
Pour ce qui est des "terres musulmanes" beaucoup de ces terres appartenaient jadis aux chrétiens, bouddhistes, hindous et autres peuples qui en ont été chassés par la force ou les conversions.
Réponse de le 25/07/2011 à 19:55 :
et il y avait des dinausaures aussi avant ! et avant des bacteries...
a écrit le 24/07/2011 à 17:59 :
Faudra comme même que les responsables expliquent comment ils ont pu laisser qu'un tel rassemblement (on parle de +500 personnes) puisse avoir lieu sachant que la bombe avait déjà explosé depuis plusieurs heures à quelques kilomètres de là et donc que le risque d'attentat multiple était réel.
a écrit le 24/07/2011 à 16:59 :
Aujourd'hui on peut faire faire n'importe quoi à n'importe qui pour peu que le "terrain" psychologique s'y prête. Les attentats-suicides en sont la plus évidente manifestation. Certains "services" sont passés maîtres en la matière, c'est une manière d'exercer des représailles sans révéler l'instigateur.
a écrit le 24/07/2011 à 13:16 :
Voilà quelqu'un qui recherchai la notoriété à "tout prix", et voilà que les médias participent! Je ne vous raconte pas mon écoeurement à "la publicités" faite à de tels actes! Espérons que d'autres n'en prendrons pas exemple!
a écrit le 24/07/2011 à 12:40 :
C'est un message à nos politiques en France ainsi que d'autres pays qui font la propagande et l'extrémisme de droite!!

S?ils font pas attention, il faudra un jour payer le prix ici, en France et dans d'autres pays européens aussi!!
Réponse de le 25/07/2011 à 11:34 :
Je vous comprends, mais les actes extrémistes viennent toujours d'ou on imagine pas ATTENTION!!!!!!Nous ne sommes pas a l'abri, bien au contraire!!!!!! D'ou cela vient, personne ne la sait!!!!!!!!!!!!
a écrit le 24/07/2011 à 11:17 :
Ils sèment leur récolte.
Pourquoi cette lamentation et ce terreur exagéré .pour un simple tir d?un maniaque qui se plaisanterais par un fusillade limité on a fait toute ces déclarations hypocrites pour partager les douleurs des victimes n?est-ce pas SARCOZY et ses alliées qui tuent et bombardent la Libye pour un mensonge de protéger les civiles .ce n?est pas grave ce qui s?est passé en Oslo par rapport a ce que provoque en plein jour et avec intention de récidiviste en Libye le NATO .pourquoi ne pas critiquer ces agressions qui tue chaque jour et nuit des dizaines d?innocents ; qui est le brave peuple libyen.
C?est au européennes prévaricateurs parrains et dépourvus de tout sentiment de goûter la douleur et la terreur des assassins terroristes .mais cette fois ci est provoqué par leur sale main et un de leur citoyen. C?est un paye adéquate commun n?est ce pas vrai ?.
Je suis tout a fait contre cette agression mais ce commentaire n?est qu?un rappel pour réparer et réviser la discipline de certains politiciens européens et américains qui jouent et se nourrissent sur le sang et les sentiments des peuples, soient orientales soient occidentales


Réponse de le 24/07/2011 à 12:33 :
@hamad benyaich, dans ton récit ont sent de la douleur, les peuples dominants , seront tôt où tard seront dominés!
a écrit le 24/07/2011 à 11:00 :
L'acte est scandaleux! Le serpent sommeil,être vigilent!
a écrit le 24/07/2011 à 9:57 :
Tous ceux qui sont propagateurs des idées revendiquées par cet assassin à commencer par les partis politiques au pouvoir en Norvège ou ailleurs sont responsables et coupables de tels massacres.Tous ceux qui autorisent la vente d'armes à feu d'engins de mort sont responsables et coupables. On a commodément tout mis sur les islamistes alors même que ces mêmes islamistes ont été formés, financés et manipulés par les puissances coloniales. Là on voit la vérité en face. C'est terrible pour les Norvégiens,c'est terrible pour nous. En tant que français je ne suis pas très fier de vivre dans un pays qui comme le dit Ségolène Royale a trahi les engagements du CNR qui précisément savait où la droite dure et la droite extrême conduisent.
Réponse de le 24/07/2011 à 11:04 :
Difficile de changer le monde!
Réponse de le 25/07/2011 à 11:13 :
Qui est coupable? et surtout qui doit juger? Dans tous les pays, il y a des extrêmes, j'ai bien dis dans TOUS les pays il y a des EXTREMISTES!!!!!!!!Même qu'ils disent que eux seuls ont raison!!!!!!!!
Réponse de le 25/07/2011 à 13:37 :
@Il faut juger et comdamner les coupables
Qu'est-ce que vient faire telle ou telle formation politique dans cet acte de barbarie, le forfait a été perpétré par un psychopathe!.
a écrit le 24/07/2011 à 7:02 :
Ne pas oublier que dans le monde nous avons aussi des extrémistes de gauche aux pouvoir de certain pays qui eux aussi organisent la mort et la misére de leurs concitoyens (Cuba,Chine,Corée du nord Etc..) mais il et vrais que chez nous être de l'extrême gauche et plutôt vu avec tendresse (Chine communiste plus de 50 millions de gens massacrés) sous prétexte de révolution culturelle,la liste et longue,donc avant de parler d'extrémistes,pensons plutôt que nous avons de temps en temps des fous en liberté prêt à passer à l'action.
Réponse de le 24/07/2011 à 10:05 :
Votre approche de l'Histoire est tintée d'amnésie partielle, si on faisait l'inventaire des fascismes et totalitarisme de droite - Allemagne, Italie, Espagne, Portugal, Grèce, ...Chili, Argentine, Uruguay, Paraguay, Etats Unis, Mexique,....Chine sous l'occupation de forces étrangères, Inde sous l'occupation de forces étrangères, Japon Impérialiste....Afrique sous l'occupation de forces étrangères. Décidément il y a en France aujourd'hui chez certains quelque chose de pourri.
Réponse de le 25/07/2011 à 11:19 :
Vous avez oublié (VOLONTAIREMENT ?) la RUSSIE, Les plus grands massacres de l'histoire, STALIN, LENNIN étaient-ils de droite ou de gauche????
Réponse de le 25/07/2011 à 11:43 :
et en plus, LA CHINE pouvoir de droite? et en plus CUBA????????????
Réponse de le 26/07/2011 à 14:45 :
La Chine est ce qu'elle est. MAIS il y a une chose à admirer : Ils ont enlevé des centaines de millions de personnes de la pauvreté !

Réduire la pauvreté pour son pays ou dans le monde est pour moi la première preuve d'un pays qui respecte les droits de l'homme!

On critique souvent la Chine mais on n?en parle jamais assez de leur mérite!!
a écrit le 24/07/2011 à 0:59 :
cet acte est scandaleux,mais il est trop façile de mettre ça sur le compte de l'extreme droite.et l'otan en libye qui tue des enfants innocent,soutenue par sarkosy et cameron ???
ou sont les reactions de reprobation dans le monde occidental ??
a écrit le 23/07/2011 à 15:51 :
Hum, ce n'est pas crédible.
a écrit le 23/07/2011 à 13:07 :
Selon différentes sources ABB est un franc-maçon actif. Evitons de discriminez les uns et les autres sans plus d'information réelles.
Réponse de le 23/07/2011 à 14:39 :
absolument - car ce n'est pas un Crétien "tu ne tueras point" !!!!!
Réponse de le 23/07/2011 à 17:02 :
@Corso : Les Crétiens vivent en Crête, alors que les crétins sont partout.
Réponse de le 23/07/2011 à 18:08 :
Les habitants de Crête sont les crétois.
a écrit le 23/07/2011 à 11:38 :
Comment un homme seul peut "abattre" l'une après l'autre 84 personnes dans une foule ????
Réponse de le 23/07/2011 à 11:55 :
Tout simplement grâce à la panique de la foule et à l'absence de forces de sécurité sur place pour tout simplement... La véritable question est le mobile de cet extrémiste de droite...
Réponse de le 24/07/2011 à 5:40 :
Quel monde! vivre dans la haine! au lieu de se donner la main! apprenez à vous aimer!
Réponse de le 24/07/2011 à 15:43 :
Quelle naïveté
Réponse de le 24/07/2011 à 17:25 :
@Redon, Définition de naïf : confiant et simple par inexpérience ou nature, je suis ni l'un ni l'autre .Le Pape est naïf? il prêche quoi le Pape, la haine?
Réponse de le 24/07/2011 à 18:33 :
les prieurs des eglises catholiques ont les mains rouges
Réponse de le 25/07/2011 à 4:29 :
Dimanche, certain politique non pas les mains rouges!
Réponse de le 25/07/2011 à 5:00 :
Bien de vivre en Paix dans l'harmonie, vivre dans la zizanie , dans la haine de l'autre ( dans le couple ou au travail) le pauvre, un mouton égaré! cette personne aura eu une drôle de vie! il vaut mieux être naïf , vivre sur son nuage! qu'être comme certain contaminés par la haine de l'autre!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :