Delors sur la crise de l'Europe : " Je porte le deuil aujourd'hui et je suis indigné"

 |   |  189  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
L'ancien président de la Commission européenne a exprimé sa colère devant l'incapacité des ministres européens de Finances à se mettre d'accord pour concrétiser le second plan d'aide à la Grèce.

"Je porte le deuil aujourd'hui et je suis indigné (...). Ce qu'ils ont fait hier (vendredi) a porté un coup terrible à tous ceux qui, depuis 1948, s'attachent à avoir une vision d'une Europe en paix et d'une Europe prospère", a lancé Jacques Delors samedi au micro de RTL à l'issue de la réunion à Wroclow, en Pologne, des ministres des Finances de l'Union européenne qui, incapables de se mettre d'accord, ont renvoyé les décisions à la mi-octobre pour concrétiser, les 160 milliards d'euros du second plan d'aide à la Grève dont le prinicpe avait pourtant été arrêté le 21 juillet dernier.

"Hier soir, a poursuivi l'ancien ministre socialiste des Finances, les 17 n'ont pas pu se mettre d'accord, alors que la spéculation est là, que l'incertitude est partout". Le désaccord a notamment porté sur la mise en oeuvre d'une taxe sur les transactions financières,  taxe qui suscite l'opposition notamment de la Grande-Bretagne, alors que la France et l'Allemagne y sont favorables. Pour Jacques Delors, "cela veut dire que ces 17 ministres qui sont dans un paquebot au milieu d'une tempête ont discuté avec des petits calculs. C'est une honte ! ".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/10/2011 à 11:05 :
oust de l'europe avec la Grèce et mais si cela doit faire mal
a écrit le 19/09/2011 à 15:11 :
la photo de M. Delors est assez révélatrice : il a des difficultés à voir au loin (l'avenir) mais donne des leçons ;-). Quel drôle de bonhomme ! un mot d'ordre : Delors dehors !
a écrit le 19/09/2011 à 15:06 :
Je comprends Mr Delors, mais qu'attend-t-il pour former un groupe de "grands sages" de l'Europe, avec plusieurs anciens chanceliers allemands, Giscard et d'autres de différentes nationalités, qui pourraient mettre sur la table, avec une diffusion médiatique importante, un certain nombre de propositions pour éteindre l'incendie. Le feu est à la maison et on discute du sexe des anges.
a écrit le 19/09/2011 à 10:46 :
En fait, à l'heure qu'il est, le gouvernement économique européen devrait déjà être formé.
Nous en sommes bien loin, le nationalisme nous aveugle et nous empêche de voir à long terme.
Le deuil est de rigueur aujourd'hui, demain le décès de l'Union Européenne sera officiellement déclaré.
a écrit le 19/09/2011 à 10:40 :
L'auteur de cet Euro qui éclate sous les pressions contraires de politiques sociales, fiscales, économiques et financières radicalement différentes ferait mieux de s'en prendre à son imprévoyance et son irréalisme (on pourrait dire son socialisme). Rendez-vous compte l'exclusion d'un membre voyou comme la Grèce n'est même pas prévue par les traités !! Il va falloir les payer pour qu'ils foutent le camp !!!
Réponse de le 19/09/2011 à 14:52 :
double erreur !
primo : l'euro n'éclate (et n'éclatera) pas ; ceux qui oeuvrent à sa disparition depuis quelque temps en sont pour leurs frais : la valeur de l'euro par rapport au dollar US est stable (pour le moment ; mais comme le dollar est appelé à se casser la pipe ...).
deuzio : la question de la dette grecque (dont nous connaissons les origines) n'est qu'un prétexte pour cacher le gigantesque problème US, sera réglée le moment venu ; faut-il rappeler que l'europe ne s'est pas construite en 1 jour ...
un peu de confiance et de sang froid, diantre !
Réponse de le 20/09/2011 à 5:10 :
En finalité l'euro est une unité de compte pratique utilisé sans contrôle par les pays du sud pour faire payer les pays du nord c'est un socialistes gréco-ispano-portugais qui me la dit...
a écrit le 18/09/2011 à 16:52 :
@13 : Vous m'avez l'air de ne pas aller bien.
a écrit le 18/09/2011 à 16:06 :
Au risque de faire "vieux jeu" je dis à J Delors que les braillards et les vieux routiers du nationalisme et de l'extrème droite ne ferons pas taire les fidèles à la grande idée européenne, même si les temps sont plutôt à rentrer la tête et que je l'encourage à secouer les dormeurs. Vous n'êtes pas seul, cher Jacques.
a écrit le 18/09/2011 à 16:04 :
Ce serait bien s'il portait le deuil avec dignité, donc en se taisant, parce que c'est son Europe qui échoue lamentablement. Alors sa décence nous ferait du bien, avant de devoir payer pour ses erreurs à lui et à sa génération. Mais il n'a toujours rien compris.
a écrit le 18/09/2011 à 14:38 :
Je vais partir en vacances en Grèce et demander aux Grecs de se payer avec l'argent qu'ils doivent à la France!
a écrit le 18/09/2011 à 13:47 :
Merci Mr Delors pour maastricht, l'Union Economique et Monétaire, l'Euro.
Ah ! Que serions devenu si nous vous avions pas eut !
Réponse de le 19/09/2011 à 14:55 :
et que serions-nous devenus sans l'Europe, Fred ?
a écrit le 18/09/2011 à 13:06 :
"Up Yours Delors". !!! (The Sun en 1990)
Ca vous rappelle quelque chose cher Monsieur Delors , vous qui revenez dans l'arene politique a coup de déclarations tonitruantes pour sauver votre fille d'une lourde défaite aux primaires;
j'ai la forte intuition qu'on n'entendra plus votre voix dès la primaire socialiste refermée (sauf a ce que Martine Aubry surprenne tout le monde en remportant l'investiture du PS).
a écrit le 18/09/2011 à 12:25 :
Delors est totalement has been, le mieux, si j'étais à sa place comme a la place de ceux qui ont imaginé l'euro ou exercer des responsabilités depuis le début des années 2000 sans mettre en place de gouvernance économique ni convergence fiscale et surtout sans surveillance financière rapprochée, je la mettrais en veilleuse. Il s'agit de ne pas se faire e... par les grecs une troisième fois, on peut être européen convaincu, pro euro (UEM) et ne pas vouloir se faire avoir par des gens peu scrupuleux et il s'avère que les grecs ont été peu scrupuleux, et il n'est pas certain qu'ils soient devenus honnêtes et vertueux comme par enchantement. C'est aussi simple que ça.
a écrit le 18/09/2011 à 10:02 :
Sachez qu'en ce moment les entrepreneurs grecs envoyent leurs argent en Suisse et au Luxembourg et les banques grecs font le relais afin de faciliter ces évasions....

Et nous nous allons payé: la morale de l'histoire, il faut sauver l'euro et la Grèce et derrière interdire toute la spéculation: il n'y a qu'une bande de gamins(les fameux Traders) qui s'en mettent pleins les poches au détriment de la vrai économie réelle, celle de tous les jours.

le malheur c'est que tout le monde s'en fout, pour autant ces gamins nous ont mis dans une sacré merde, il faut que leurs talents soient occupés dans la vrai économie...
Réponse de le 18/09/2011 à 11:08 :
si vous avez raison pour l'evasion des capitaux de Grece, vous vous méprenez sur une categorie professionnelle: les traders trop facile de les prendre pour cible. Peut etre cela vous rassure de les designer comme des boucs emissaires? Cela vous évite de vous poser les bonnes questions!!
Réponse de le 19/09/2011 à 15:21 :
Ce ne sont pas les traders qui foutent le merde mais le principe même de leur boulot. Arrêtons de faire du virtuel.
a écrit le 18/09/2011 à 10:01 :
Pourquoi ne pas pratiquer le système de chez ma " TANTE " . L'emprunteur dépose un bien et peut le reprendre pendant un certain temps ?
Réponse de le 18/09/2011 à 10:18 :
Parce qu'il ne faut pas humilier les grecs !
Certes leur pays est a vendre ! mais il ne faut pas l'acheter, car alors oui la population grecs serait "achetée" et cela ferait desordre en europe
Réponse de le 18/09/2011 à 11:27 :
Parceque! si vous dites aux grèques qu'ils ont beaucoup de TANTE ,ça fera désordre
Réponse de le 18/09/2011 à 11:47 :
Docteur, docteur,...je crois qu'on est en train de la perdre....
Tant pis, je tente le tout pour le tout....Je vais essayer une liposuccion afin de supprimer la Grèce...
Réponse de le 18/09/2011 à 18:31 :
Chez ma Tante, Notre dame de Paris est d'accord
a écrit le 18/09/2011 à 8:32 :
Monsieur DELORS n'est qu'un technocrate pur produit de l'ENA, bourré de certitudes, dénué de tout bon sens, prétentieux à souhait. Son oeuvre : un machin de technocratie incontrolable que les peuples VRAIS indignés vont devoir renverser. Sa fille ne vaut pas mieux, son dogmatisme est un une calamité qui nous a déjà mené au désastre. La France et l'Europe peuvent se passer d'eux, les Français et les Européens n'en garderont pas un bon souvenir.
Réponse de le 19/09/2011 à 14:58 :
le dogmatisme de Delors nous a amené au désastre ?
je ne comprends pas bien ...
a écrit le 18/09/2011 à 8:31 :
Je roule pour ma fille celle qui a une seule vision économique que les 35 heures c'est à dire celle qui a appauvri les plus démunis, celle qui joue avec le mot morale car devant sa nomination comme secrétaire on peut peut-être douté de ses idées mais aussi de son oublie de condamné son ami M. Guérini. £
Afin ce Monsieur est un excelllent politique dans la facilté de ritiquer lmorsque l'on estr un spectateur mien loin de l'arène.
Allez Monsieyur avec le respect que l'on vous doit vous êtes de l'ancienne garde celle qui a contribué à mettre la France à plat restez chez vous la France l'Europe pas besoin des vieux briscards.
Réponse de le 18/09/2011 à 9:20 :
Ben alors, vous attendez quoi pour quitter la Terre ? L'UMP est une menace pour la vie, Ils sont TOUS menteurs, baratineurs et parvenus sans coeur ni foi, et surtout sans loi, ( enfin, sauf pour leurs serfs) !
Servez les, vous verrez avec quels delices vous mangerez le quignon de pain qu'ils vous laisseront, empoisonné car votre bouch coutera cher a ces pauvres riches assistés !
Réponse de le 18/09/2011 à 11:34 :
L'UMP est une menace pour les pauvres? En tous cas il n'y a quasiment pas eu de privatisation dans les dernières années. C'est bien différent de ce qu'a fait le gouvernement Jospin! Autre chose, qui a inventé le concept de la génération pognon? C'est quand même les socialistes lors du deuxième septennat de Mitterand.
Réponse de le 18/09/2011 à 11:45 :
@le docteur. je pense que votre pseudo devrait vous aider mentalement à surpasser votre haine. La politique est l'affaire de gens normaux qui ne sont pas ravagés par la haine, vous ne devez donc pas en faire. C'est le programme de quel parti que vous évoquez?? ah y a pas d'idée. J'ai mal lu. Pensez à voir un vrai médecin.
a écrit le 18/09/2011 à 8:23 :
Moi aussi, je suis scandalise..........par le montant de sa retaite et de ses avantages. Un journaliste economique pourrait-il nous dire combien ce nouvel indigne percoit grace a cette Europe dont il porte le deuil. L'Europe n ' est peut etre ni aussi prospere , ni aussi pacifique( demonstrations un peu partout)qu'il la revee mais lui s'en est tres bien sorti. Que l'on commence par revoir les avantwges scandaleux de ces Bruxelloises et Bruxellois.
a écrit le 18/09/2011 à 7:06 :
Tous ces gens qui nous ont imposé leur vision du monde en méprisant le vote démocratique et républicain se permettent encore de venir nous donner des leçons?
Que dire d'autre de qui n'a surtout pas voulu se présenter à la présidence de la république mais a cumulé les postes non électifs en se jouant des mandants qu'on lui avait confiés? Delors certes, mais aussi tous ces hauts fonctionnaires qui l'ont accompagné et se sont trouvés bien servis une fois revenus à la vie "civile", quand ils n'ont pas continuer à nuire à la tête d'organisations internationales dont la puissance n'a d'égal que l'opacité des nomminations et l'éloignement des principes fondateurs de la démocratie.
Dire qu'il reste encore de nombreux héritiers de ces illuminés à vouloir nous imposer la vision de l'homme idéal dans la société idéale... vision fasciste s'il en est. Car c'est bien de cela qu'il s'agit quand on érige en dogme une vision idéale que l'on impose à tous en contradiction avec la démocratie représentative la plus élémentaire.
Réponse de le 18/09/2011 à 7:44 :
C'est quoi la démocratie représentative ?un pléonasme ? quoique le vote démocratique (républicain je sais pas ce que c'est), c'est la loi du nombre... mais est-ce un critère de qualité?
a écrit le 18/09/2011 à 7:05 :
Voici ce qu'ils pourraient chanter dans les hautes sphères de l'Europe :
"Hélas ! La Palice est mort
Il est mort devant Pavie
Hélas ! S'il n'était pas mort
Il serait encore en vie (bis)

Hélas ! Qu'il eut bien grand tort
De s'en aller à Pavie !
Hélas ! s'il ne fût point mort,
Il n'eût point perdu la vie (bis)
Il était fort bien vêtu
Son habit doublé de frise
Et quand il était tout nu
Il n'avait point de chemise (bis)

Deux jours avant de mourir
Ecrivait au roi son maître
Hélas, s'il n'eût point écrit
Le roi n'eût pas lu sa lettre (bis)

Il était très bon chrétien
Et vivait dans l'abstinence
Et quand il ne disait rien
Il observait le silence (bis)

Il est mort le vendredi
Passée la fleur de son âge ...
S'il fût mort le samedi
Il eût vécu davantage (bis)

Les médecins sont d'accord
Et toute la pharmacie
Que deux jours avant sa mort
Il était encore en vie (bis)

Que deux jours avant sa mort
Il était encore en vie (bis)

Que deux jours avant sa mort
Il était encore en vie (bis)"

a écrit le 18/09/2011 à 6:58 :
Des commentaires très instructifs.
Je retiendrai deux choses :

le terme "indigné" qu'il a utilisé. Je ne peux croire qu'au vu de son passé et de son patrimoine, il soit un authentique indigné. Ca sent le populisme à plein nez, pour ramasser les voies des jeunes militants indignés et naïfs pour sa fille.

Ensuite l'emploi de "Europe en paix" me semble très préoccupant.
Je discute de plus en plus avec des personnes de la crise économique, et certaines personnes, qui ne sont pas économistes, s'inquiètent de la remise en cause de paix surtout à l'intérieur des Etats. Je pensais être le seul à le penser. Apparemment non. Il faut que nous y pensions et que nous nous y préparions. Cela ne sert à rien de jouer aux naïfs, surtout après une 2nde guerre mondiale engendrée en partie par la crise de 29.

Sinon j'ai trouvé le commentaire de Sam exceptionnel. C'est exactement ce que je pense. Nous sommes des esclaves. Et on nous matraque toute la journée de belles images, pour nous le faire oublier. Nous ne devons surtout pas l'oublier. Arrêtons de nous faire avoir par le chant des sirènes.

Bien à vous les amis.
Réponse de le 18/09/2011 à 7:18 :
Je prefere :
Parce que l'on est jeunes et cons
Parce qu'ils sont vieux et fous
Parce que l'on n'est que des pions content d'etre a genoux.
Parce que nos pays creves (economiquements) et que tout le monde s'en fout
a écrit le 18/09/2011 à 6:28 :
Je suis choqué et indigné que ce Monsieur ne dise pas la vérité sur les fondamentaux économiques,a savoir que moraliser le capitalisme de gauche , qui est à la base et la cause de la faillite programmée de la Grèce,doit être une règle d'or a mettre en oeuvre de partout en urgence ,les politiques socialistes (Grèce,Espagne,Portugal etc) ne devraient pas avoir le droit de dépensersans compter l'argent des autres pays pour rester au pouvoir!
a écrit le 18/09/2011 à 5:58 :
Dommage que Pinay ne puisse pas s'exprimer....
a écrit le 18/09/2011 à 5:55 :
Finalement le''pépère''çà lui fait quel âge ? faut-il lui rappeler qu'en France à l'heure actuelle 15 millions de personnes termine le mois avec moins de 50 euros, de toute façon, ce n'est pas son pognon qui est en cause, il peut toujours parler !
a écrit le 18/09/2011 à 4:40 :
M. J.Delors porte le deuil d'un "machin" que ni lui ni d'autres ont été capables d'organiser, lors de leurs temps de responsabilité. Elargie à la va-vite, sans politiques fondamentales vraiment communes et stables, s'agitant à prendre des mesures futiles pénalisant in fine la vie des citoyens européens, soumise aux calendriers conflictuels des élections de ses pays membres, dotée d'un parlement sans réelle légitimité et aux élus peu compétents, il est même surprenant que l'avis de décès n'ait pas été publié avant.
a écrit le 18/09/2011 à 4:23 :
La crise économique mondiale, n'est pas un hasard, ni une calamité, le scénario de cette crise est complètement organisé et l'argent continu à entrer dans les mêmes poches...
Ceux qui dirigent véritablement le monde ne font ni plus ni moins que de l'élevage d'êtres humains, que l'on sacrifie sans aucun état d'âme, s'ils se révoltent... ou bien s'ils coûtent plus qu'ils ne rapportent...
Pour les financiers, on ne vaut pas plus que des poulets industriels!!!
A quand la puce sous cutane, pour la traçabilité et le label "esclave docile" ???!!!
Réponse de le 18/09/2011 à 6:42 :
Bien d'accord. Excellente réponse.
Réponse de le 18/09/2011 à 7:37 :
Sous cutanée cela marche pas car ils veulent nous laisser croire qu'on est libre ..(alors en evitant es papiers d'identité , les cameras des villes , les satellites , les telephone portables , les adtresses IP , les paiements CB , les cartes de fidelté aux boites de thon du grand magasin ....on peut esperer ...) On a encore valide habemas corpus. ouf....car ...il n'est plus loi aux USA comme en URSS dans ces riches heures...
a écrit le 18/09/2011 à 2:26 :
L' Europe n'est pas l'URSS et c'est très bien.
Et arrêtez ces leçons de morale et ces dramatisations excessives. Cela ne contribue en rien à la résolution de nos problèmes.
Pour finir, je commence à être un peu lassé des leçons de solidarité que l'on reçoit de politiques (de tous bords) qui ne sont vraiment pas exemplaires sur leurs rémunérations en exercice et leurs régimes de retraite, c'est le moins que l'on puisse dire. Commencez donc par être solidaire avec les Français qui vous payent.
a écrit le 17/09/2011 à 22:29 :
Je me souviens d'un prof d'arts plastiques qui m?avait la remarque suivante. Alors que j'avais fini de peindre les détails de mon dessin (médiocre, il faut bien l'avouer...), voici que je me mis à peindre le fond. Voici la réflexion du prof en question : "Mettez-vous donc votre slip le matin après avoir mis votre pantalon ? " Je devais répondre : "Non". " Alors, pourquoi dessinez les détails avant d'avoir peint le fond ? "....Je ne pus répondre, mais me sentis honteux. L'Euro, c'est un peu l'histoire du slip que l'on met après avoir mis le pantalon ou des détails peints avant d'avoir fait le fond d'une peinture. Il aurait été logique que l'on fasse l'union politique avant de faire l'union monétaire. Il n'en fut rien. Et nous allons payer très cher cette absurdité...
a écrit le 17/09/2011 à 22:13 :
pour "bizarre"!!!
Les français sont opposés à 68% à l'augmentation, par la France, de l'aide pour la Grèce, mais la France et l'Allemagne sont favorables à une taxe sur les transactions, taxe qui pourrait "alléger" quelque peu les contributions des pays membres à la réduction de la dette!
Si vous ne savez pas de quoi vous parlez, abstenez-vous de commenter!
Réponse de le 18/09/2011 à 6:20 :
Je rajouterais que la plupart des commentaires sont hors sujet et non rien à dire en matière de commentaire.

D'ailleurs, je m'auto suffit à me répondre à moi-même.
Réponse de le 18/09/2011 à 16:51 :
Que je m'aime, que je m'aime, que je m'aime, ....Que je m'aime, que je m'aimeeee que je m'aime.
Réponse de le 19/09/2011 à 15:33 :
J'aime
a écrit le 17/09/2011 à 21:57 :
Cet extrait de commentaire d'Aquilino Morelle citant le livre "The construction of global finance" de Rawi Abdelal permet de mieux comprendre ce qu'a fait M. Delors pour libéraliser l'Europe et le monde avec les conséquences que l'on connaît :
"Surtout, si elle tire effectivement une part de sa force de données techniques, la mondialisation est avant tout un projet idéologique pensé, voulu et mis en ?uvre avec opiniâtreté par des intellectuels et des responsables politiques, de gauche qui plus est. Le rôle central d'une certaine élite de la gauche française, incarnée par Jacques Delors, Pascal Lamy et Michel Camdessus, dans la conception et la promotion de la mondialisation, a été décortiqué par Rawi Abdelal, professeur à la Harvard Business School, dans Capital Rules : The Construction of Global Finance, (Harvard University Press, 2007). Un livre qu'il serait de salubrité publique de traduire enfin en français et de faire lire au plus grand nombre..
Réponse de le 18/09/2011 à 6:40 :
FAUT APPELER UN CHAT UN CHAT ,c'est la politique de la TRILATERALE.
a écrit le 17/09/2011 à 21:29 :
Nous sommes des millions chaque jour à être indigné de la trahison de Mr Delors envers son pays, ainsi que celle de Mrs Lamy et Candessus. Tous les 3 socialistes, tous les 3 ont oeuvrés ensemble pour que la mondialisation se fasse et à grand pas. Tous les 3 ont réussi à nous mettre dans la misère ... Mr Delors a de la chance que nous soyons un pays de tolérance, alors qu'il profite de sa retraite et qu'il se fasse oublier car chaque jour la dureté de la vie nous rappelle ce qu'il a fait contre les intérêts suprêmes de la France ...
a écrit le 17/09/2011 à 20:52 :
Il est rigolo ou gateux....il revait d une Europe comme ca aux mains des politiques vereux et des banquiers....
On va faire un super gouvernement qui va sieger a Bruxelles, Strasbourg, Munich, Athenes et....on n a meme pas reussi a se mettre d accord sur un siege social et une langue commune et on nous parle de federalisme europeen etc....
Ou il fait campagne pour sa fille..
a écrit le 17/09/2011 à 20:33 :
c est facile de critiquer quand on a refuse de se presenter a la Présidence de la République il y a qq annees ....!!!!!!!
a écrit le 17/09/2011 à 20:05 :
Ce monsieur courageux (il a refusé d'être candidat) se permet de faire la morale aux autres !!!
D'ailleurs comment une taxe supplémentaire pourrait arranger les choses!! NON IL S'AGIT DE DETTES ENORMES DUES A DES DEPENSES ENORMES ET DU LAXISME Voilà donc pour corriger le tir il faut REDUIRE les DEPENSES un point c'est tout.
a écrit le 17/09/2011 à 18:20 :
Quand va t on avoir les régions unies d Europe avec un gouvernement européen fort.
les gouvernements nationaux ne font que mettre la pagaille.
Je me demande s il existe un seul service rendu au peuples par les gouvernements nationaux qui ne puisse être rempli au niveau européen. je le cherche en vain- Si vous n en trouvez pas, cela signifie qu'à part amuser le peuple, les gouvernements nationaux sont des coquilles vides et ne servent a rien.
a écrit le 17/09/2011 à 17:49 :
..."taxe qui suscite l'opposition notamment de la Grande-Bretagne, alors que la France et l'Allemagne y sont favorables..." Bizarre tout de même. Je viens de lire que sur un article de la Tribune que 68 pour cent y étaient opposés??? D'ailleurs, je suis également contre. Alors à quand un référendum pour laisser certaines décisions aux français???
Réponse de le 17/09/2011 à 21:26 :
68 pour cent des français sont opposés à une augmentation de l'aide à la Grèce, là on parle d'une taxe sur les transactions financières.
http://www.lepoint.fr/economie/sondage-68-des-francais-hostiles-a-une-augmentation-de-l-aide-francaise-a-la-grece-17-09-2011-1374549_28.php
a écrit le 17/09/2011 à 17:07 :
mais la plupart des payeurs n'en veulent point des dettes greques !Si lui ,sa fille sont d'accord pour aider ceux qui sont en dettes ,qu'ils agissent reellement en France déja mais avec leurs avoirs pas ceux des autres .
a écrit le 17/09/2011 à 16:47 :
ce monsieur a la mémoire bien courte à moins qu' l'âge n'y soit pour qq chose. Il fut ministre de l'économie de 1981 à 1984 et durant ce laps de temps il y eut TROIS dévaluations de notre monnaie. De plus lors de son passage comme Président de la commission européenne il y eut un élargissment de l'Europe avec des pays non préparés à cela, il y eut également les accords de Shengen. Le père fossoyeur de l'Europe comme la fille et luis même fossoyeurs de l'économie fraçaise et ça ose donner des conseils, des réprimandes; non mais on croit rêver cette famille c'est les pieds nickelés qui adopte la méthode Coué.
Réponse de le 17/09/2011 à 21:53 :
Bravo
a écrit le 17/09/2011 à 16:41 :
Qu'a-t-il fait pour concrétiser le fédéralisme sous jacent du traité de Maastricht? Si j'étais lui, avant de me plaindre, j'aurai la modestie de faire profil bas et de partir mobiliser chacun des 27 au lieu de critiquer. Quand on veut vendre un produit, il faut savoir en expliquer le fonctionnement et surtout le défendre dans la tempête, non critiquer Pierre, Paul ou Jacques quant à leur patriotisme réel ou supposé!
a écrit le 17/09/2011 à 16:39 :
je pense que l'europe n'a que faire de l'opinion de la Grande Bretagne , le beurre et l'argent du beurre ne dure qu'un temps .
a écrit le 17/09/2011 à 16:30 :
Comment M. Delors n'a pas réagit quans il était le patron de la communauté européenne?Et approuvé le manque de maturité de l'Europe dans les domaines économiques et monétaire!!
Ancien employé de la banque de France avait-il seulement une idé de ces problèmes essentiels.
Réponse de le 17/09/2011 à 21:58 :
Bien expriMe MARIANE27
a écrit le 17/09/2011 à 16:26 :
Curieux cet indigné qui a refuser de se battre pour la France!
a écrit le 17/09/2011 à 16:23 :
Ah,Monsieur la Vérité a parlé!
a écrit le 17/09/2011 à 16:21 :
Faisons payer qui ?
a écrit le 17/09/2011 à 16:19 :
Et je suis en colère contre M. Delors qui s'est tiré de la vie politique pour ses calculs personnels. Il n'a pas été briguer de mandat devant les électeurs depuis fort longtemps. Pourquoi s'autorise-t-il alors à parler de la sorte? Il a sa vision certes alors qu'il aille au charbon pour la défendre plutôt que d'exiger des autres qu'ils le fassent.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :