Wolfgang Schäuble très pessimiste sur les capacités d'emprunt de la Grèce

Pour le ministre allemand des finances, la Grèce ne pourra pas redevenir compétitive de sitôt.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

 Wolfgang Schäuble, ministre allemand des Finances, estime que la Grèce ne pourrait pas revenir l'an prochain sur le marché des capitaux et aura besoin d'une décennie pour avoir une économie compétitive.

Dans un entretien publié samedi par l'hebdomadaire économique "WirtschaftsWoche", le grand argentier pense qu'il est "clair que la Grèce ne sera pas en mesure de retourner sur le marché des capitaux en 2012, comme nous le pensions en 2010".

Sur fond de craintes européennes d'un éventuel défaut d'Athènes sur sa dette souveraine, l'économiste en chef de l'assureur allemand Allianz, Michael Heise, a déclaré à la radio allemande qu'une restructuration ("haircut") importante de la dette pour les détenteurs de bons d'Etat grecs ne ferait qu'accroître le risque de contagion dans la zone euro.

"Je ne crois pas que le temps soit venu pour une semblable restructuration de la dette", explique-t-il en réponse à des informations de médias grecs - démenties vendredi par Athènes - sur un scénario envisagé pour sortir de la crise et qui serait un défaut ordonné avec une décote de 50% pour les détenteurs d'emprunts souverains.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.