Renflouement du FESF : la BEI dément toute implication

La Banque européenne d'investissement a déclaré ce mardi qu'elle n'avait pas été contactée pour participer à un quelconque mécanisme de renflouement impliquant le Fonds européen de stabilité financière.
Copyright Reuters

La Banque européenne d'investissement (BEI) a déclaré ce mardi qu'elle n'avait pas été contactée pour participer à un quelconque mécanisme de renflouement impliquant le Fonds européen de stabilité financière (FESF). « Des médias ont fait état d'une participation potentielle de la BEI dans un fonds commun de créances lié au FESF », souligne la BEI. « La BEI n'a pas été contactée et ne compte pas prendre part à cela. La BEI continuera à se concentrer sur sa mission qui est de financer des projets d'investissement viables » (sic), ajoute-t-elle.

A l'origine de l'information, la chaîne américaine CNBC a rapporté lundi que des responsables européens envisageaient que le FESF apporte des ressources à un Fonds commun de créances (« FCC », ou « SPV » en anglais) créé par la BEI. Ce FCC aurait émis des obligations, éligibles au guichet de refinancement de la BCE, pour acheter de la dette souveraine européenne, selon CNBC.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.