Un Américain, un Canadien et un Luxembourgeois se partagent le prix Nobel de médecine

 |   |  235  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © )
Le Nobel de médecine a été attribué ce lundi aux chercheurs Beutler, Hoffmann et Steinman, pour leurs travaux sur le système immunitaire. Le canadien Ralph Steinman est décédé trois jours avant l'attribution du prix.

Le prix Nobel de médecine a été attribué ce lundi à l'américain Bruce Beutler, au canadien Ralph Steinman et au luxembourgeois Jules Hoffmann pour leurs travaux qui ont permis de renforcer la compréhension du fonctionnement du système immunitaire. "Les lauréats du prix Nobel de cette année ont révolutionné notre compréhension du système immunitaire en découvrant ses grands principes", indique un communiqué de l'Institut Karolinska.

Un peu plus tard dans la journée, on apprenait que Ralph Steinman était décédé trois jours avant l'attribution du prix.

Beutler et Hoffmann vont se partager la moitié du prix de 10 millions de couronnes suédoises (1,08 million d'euros) remis aux lauréats. Les deux lauréat "ont découvert les protéines réceptrices qui reconnaissent les micro-organismes (nocifs) et activent le système immunitaire, première étape de la réponse immunitaire de l'organisme", a expliqué le jury.

De son côté, Steinman devait obtenir l'autre moitié de la somme pour avoir "découvert les cellules dendritiques du système immunitaire et leur capacité unique à activer et réguler l'immunité adaptative, dernière étape de la réponse immunitaire de l'organisme au cours de laquelle les micro-organismes sont évacués du corps"

Jules Hoffmann travaille au sein de l'Institut de biologie moléculaire et cellulaire de Strasbourg. Il a reçu la médaille d'or du CNRS en 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :